mis à jour le

Attaque à main armée sur la nationale N°5 : Bouda Harouna et Ouédraogo Arouna aux arrêts

La lutte contre la criminalité et le grand banditisme au Burkina mobilise les structures compétentes. Etant entendu qu'il s'agit d'une question d'actualité qui touche directement au quotidien des populations. Dans le communiqué dont les lignes suivent, la direction de la communication et des relations publiques de l'Etat-major de la gendarmerie nationale donne des éléments d'information sur l'attaque survenue le 21juillet 2013 sur l'axe Ouaga-Po. Notamment sur le fait que les auteurs présumés ont été arrêtés.

Le dimanche 21 juillet 2013, au cours d'une patrouille, le poste de sécurité routière de Nobéré tombe sur un camion semi-remorque d'immatriculation ghanéenne en panne et stationné sur le bas-côté de la route. Au regard de la dangerosité de l'endroit, le chef de patrouille communique fortuitement son contact au chauffeur du camion au cas où il aura besoin d'un secours.

Au cours de la même nuit, le chauffeur informe téléphoniquement le chef de poste de la présence de bandits armés au niveau de son camion. Il ajoute qu'il est abrité avec son apprenti dans la cabine.

Immédiatement une équipe conduite par le chef de poste se rend sur les lieux. Avant l'arrivée des gendarmes, les délinquants ont réussi à faire ouvrir la cabine sous la menace de leurs des armes.

Ainsi ils les ont fait descendre et pendant qu'un les tenait à joug, le second fouillait la cabine.

A l'approche des lieux les gendarmes après sommation ont ouvert le feu sans succès. Les délinquants ont pris la fuite en emportant un téléphone portable de marque Nokia et une somme de quatre-vingt mille (80.000) francs. Ils abandonnent sur les lieux un fusil de traite et un pied de sandalette blanche en matière plastique. Après le secours aux victimes, la brigade Territoriale de gendarmerie de manga est informée à 06 heures celle-ci s'est immédiatement rendue sur les lieux. Une patrouille effectuée par ladite brigade et le PSR de Nobéré dans la zone environnante avec la collaboration des riverains a permis d'interpeller le sieur BOUDA Harouna un repris de justice qui fait partie des personnes à surveiller par la sous-unité. Une visite domiciliaire chez ce dernier a permis de confirmer que la sandalette trouvée sur le lieu de l'attaque correspondait parfaitement aux empreintes de chaussures découvertes devant la case de celui-ci.

Poursuivant nos investigations OUEDRAOGO Hamidou également repris de justice co-auteur avec BOUDA Harouna est interpellé à son tour le 23 juillet 2013 à son domicile à 06 heures. Le téléphone de marque Nokia retiré au chauffeur Ghanéen ainsi qu'une somme de quarante-quatre mille deux cents cinquante (44.250) francs représentant probablement le reste de la somme emportée ont été découverts chez ce dernier.

La suite de l'enquête a permis de saisir la deuxième arme utilisée lors d'une opération, un fusil de chasse calibre 12 marque simplex et une cartouche dans la forêt du parc de Nobéré. L'enquête se poursuit afin de découvrir les complices et d'éventuels butins.

Nous appelons une fois de plus la population à une franche collaboration pour mettre hors d'état de nuire ces délinquants.

Direction de la Communication et des relations publiques de l'Etat-major de la Gendarmerie nationale

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

attaque

AFP

Attaque contre des militaires au Niger: des informations contredisent la version officielle

Attaque contre des militaires au Niger: des informations contredisent la version officielle

AFP

Attaque contre l'armée au Nigeria: le bilan s'alourdit

Attaque contre l'armée au Nigeria: le bilan s'alourdit

AFP

Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

armée

AFP

RDC: affrontements entre armée et rebelles ougandais

RDC: affrontements entre armée et rebelles ougandais

AFP

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

Nigeria: quatre morts lors d'un affrontement entre armée et police

AFP

Angola: nouveaux combats entre armée et séparatistes de Cabinda

Angola: nouveaux combats entre armée et séparatistes de Cabinda