mis à jour le

Assemblée générale des projets et programmes de développement : les 6e assises placées sous le signe de la « responsabilisation »

Le Premier Ministre Luc Adolphe Tiao préside ce vendredi 2 août 2013 les sixièmes assises de l'Assemblée générale des projets et programmes de développement. Il entendra les résultats des performances sectorielles présentés par les Secrétaires Généraux des vingt ministères concernés - regroupés selon leurs secteurs (secteurs de production, secteurs sociaux, secteurs de soutien et secteurs de souveraineté nationale). Devront ressortir de cette journée plusieurs conclusions et recommandations, visant à améliorer davantage les performances en termes de développement au Burkina Faso.

Invité à ouvrir - puis clore - la journée de travaux des sixièmes assises de l'Assemblée générale des projets et programmes de développement, ce vendredi 02 août, le Premier Ministre Luc Adoplhe Tiao a d'abord salué les performances constatées depuis la dernière réunion du genre, tenue en juillet 2011. « Je note avec satisfaction que toutes les recommandations prises [durant les cinquièmes assises] ont été mises en ½uvre ou connaissent un début d'exécution », a affirmé le chef du gouvernement burkinabè.

« Ainsi, il ressort du rapport produit par le Secrétariat une mise en ½uvre satisfaisante de nos projets en 2012, avec 64,5% de projets classés vert et 35,5% de projets classés orange », a-t-il précisé. Et de souligner : « Aucun des projets évalués ne se situe dans la zone rouge, comparé à l'année 2011, où on enregistrait 12 projets au rouge, soit 17,27% ». Notant que « ces progrès confortent la pertinence des réformes » engagées par le gouvernement, depuis 2010, afin « d'améliorer le mécanisme de gestion des projets et programmes », le Premier Ministre a appelé l'Assemblée et les acteurs du développement à poursuivre leurs efforts.

C'est pourquoi, d'ailleurs, ces sixièmes assises ont été placées sous le thème : « Responsabilisation des acteurs pour une gestion et un suivi efficaces des projets et programmes de développement ». Car, souligne M. Tiao, « en dépit des progrès accomplis, les défis à relever restent encore nombreux ». Evoquant des « résultats mitigés » sur certains projets et programmes, le chef du gouvernement a en effet pointé du doigt « la persistance de certains dysfonctionnements de nos administrations et des structures de gestion (...) mais aussi (...) des lenteurs dues à certaines procédures de nos partenaires techniques et financiers qui nous accompagnent ».

« Débarrasser les pratiques et procédures qui grippent le système de gestion et de gouvernance et tirent nos performances vers le bas ».

Il n'a toutefois pas manqué de « renouveler toute la gratitude » du gouvernement burkinabè envers ces derniers, « pour leurs soutiens sans cesse croissants ». « Cela témoigne non seulement de la foi qu'ils ont en notre dispositif de gouvernance mais aussi, et surtout, constitue une invite à persévérer dans l'effort afin de relever les nombreux défis de développement », a ainsi estimé M. Tiao. C'est donc « l'ensemble des acteurs, que nous sommes », que le chef du gouvernement a interpellé, pour « revisiter nos pratiques et procédures de manière à débarrasser celles qui grippent le système de gestion et de gouvernance et qui tirent nos performances vers le bas ».

Aussi, « faire un diagnostic sans complaisance de la mise en ½uvre de nos projets et programmes ; identifier les forces et les faiblesses de chacun d'eux ; proposer des mesures correctives appropriées » : c'est ainsi que le Premier Ministre envisage le déroulement de ces sixièmes assises. Promettant, en outre, que « le gouvernement accordera la plus grande attention aux conclusions et recommandations issues [de ces] travaux », Luc Adolphe Tiao a par ailleurs averti de la mise en place, déjà effective, d'un « comité de suivi des recommandations » au sein du ministère de l'Economie et des Finances. Lequel « veillera à leur application rigoureuse et fera annuellement le point sur leur état d'exécution à l'Assemblée générale ».

Jéssica Rat

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

assemblée

AFP

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Actualités

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Jawad Kerdoudi

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

développement

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

AFP

Les filles, clés de la prospérité des pays en développement

Les filles, clés de la prospérité des pays en développement

Assises

AFP

Le meurtre de deux Congolais aux assises de l'Isère, 14 ans après

Le meurtre de deux Congolais aux assises de l'Isère, 14 ans après

AFP

Génocide: la justice française confirme le renvoi aux assises de deux Rwandais

Génocide: la justice française confirme le renvoi aux assises de deux Rwandais

AFP

Deux ex-miliciens algériens renvoyés pour torture devant les assises du Gard

Deux ex-miliciens algériens renvoyés pour torture devant les assises du Gard