mis à jour le

Egypte : Amnesty international craint de nouvelles violences

Le chercheur et représentant d'Amnesty International pour l'Egypte Mohamed Lotfy craint le pire ce vendredi en Egypte où les partisans du président déchu Mohamed Morsi se préparent à une mobilisation massive pour réclamer son retour au pouvoir. Le chercheur qui s'est exprimé au micro de RFI décrit le camp des anti-Morsi dans le quartier de Rabah comme un endroit "très grand", avec "beaucoup de tentes entre les bâtiments et les maisons". Il a également insisté sur la présence de "nombreuses femmes et enfants, des familles entières", craignant "le pire en cas d'intervention des forces de sécurité". Pour le représentant, "désigner ces endroits de menace à la sécurité nationale, c'est donner carte blanche au ministère de l'Intérieur de vraiment faire ce qu'il veut". "Il y aura beaucoup de victimes en cas d'intervention des forces de sécurité", prévient-il.

Egypte

AFP

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

AFP

La star de Liverpool Salah soutient une campagne pour les droits des femmes en Egypte

La star de Liverpool Salah soutient une campagne pour les droits des femmes en Egypte

AFP

MTV lance en Egypte et en Inde sa série sur l'éducation sexuelle

MTV lance en Egypte et en Inde sa série sur l'éducation sexuelle

violences

AFP

Violences électorales au Kenya: HRW dénonce des viols notamment par la police

Violences électorales au Kenya: HRW dénonce des viols notamment par la police

AFP

Tunisie: violences après une manifestation, deux gendarmes blessés

Tunisie: violences après une manifestation, deux gendarmes blessés

AFP

Nigeria: au moins 30 morts dans des violences intercommunautaires

Nigeria: au moins 30 morts dans des violences intercommunautaires