mis à jour le

Soudan : fortes intempéries à Khartoum

Des fortes pluies se sont emparées de la capitale soudanaise, Khartoum, et une grande partie du pays. Les intempéries ont débuté jeudi et provoqué des coupures de courant et des embouteillages dans la capitale, selon la presse locale. D'après les mêmes sources, des témoins ont affirmé que deux enfants ont été tués à Omdurman, et une femme et son enfant dans l'Etat de Nahral-Neel. Près de 2000 familles ont perdu leurs maisons dans les fortes pluies, qui ont également inondé l'hôpital El Fasher. Et d'après les prévisions météorologiques, les pluies se poursuivront la semaine prochaine.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Soudan

AFP

Soudan du Sud: l'ONU votera vendredi concernant un embargo sur les armes

Soudan du Sud: l'ONU votera vendredi concernant un embargo sur les armes

AFP

Soudan du Sud: l'ONU dénonce les violences sexuelles et ethniques

Soudan du Sud: l'ONU dénonce les violences sexuelles et ethniques

AFP

Les tribulations d'un aviateur casse-cou au Soudan du Sud

Les tribulations d'un aviateur casse-cou au Soudan du Sud

intempéries

AFP

Burkina: 12 morts et 26.000 sinistrés

Burkina: 12 morts et 26.000 sinistrés

AFP

Burundi: au moins 18 morts dans des glissements de terrain dus aux intempéries (gouverneur)

Burundi: au moins 18 morts dans des glissements de terrain dus aux intempéries (gouverneur)

AFP

Intempéries au Maroc: 17 morts, 18 disparus, bilan provisoire

Intempéries au Maroc: 17 morts, 18 disparus, bilan provisoire

Khartoum

AFP

Soudan: la vie au ralenti

Soudan: la vie au ralenti

AFP

Soudan du Sud: Riek Machar quitte Khartoum pour des "examens médicaux" en Afrique du Sud

Soudan du Sud: Riek Machar quitte Khartoum pour des "examens médicaux" en Afrique du Sud

AFP

Après le référendum au Darfour, Khartoum estime le conflit terminé

Après le référendum au Darfour, Khartoum estime le conflit terminé