mis à jour le

RDC: 37.000 enfants réfugiés en Ouganda après une attaque de rebelles

Plus de 37.000 enfants congolais se sont réfugiés en Ouganda mi-juillet après l'attaque de la rébellion ougandaise des Forces alliées démocratiques-Armée nationale pour la libération de l'Ouganda (ADF-Nalu) à Kamango (est de la RDC)  indique vendredi l'Unicef.

"Les récentes violences près de la ville de Kamango (...) ont forcé plus de 66.000 Congolais, environ 55 pour cent d'entre eux sont des enfants, à chercher refuge dans l'Ouganda voisin. Les réfugiés ont commencé à affluer dans Bubanbdi, sous-région de l'Ouganda", précise l'Unicef dans un communiqué, sans parler de  l'ADF-Nalu.

"Au moins 37.037 enfants réfugiés ont été enregistrés par la Croix-Rouge ougandaise; parmi eux, 122 sont des mineurs non accompagnés qui ont été séparés de leurs familles en raison de la violence. Environ 63 mineurs non accompagnés ont jusqu'ici été réunis avec un membre de leur famille", est-il précisé.

Mi-juillet, le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée de République démocratique du Congo , avait indiqué à l'AFP que les estimations du nombre de réfugiés de la Croix-Rouge ougandaise lui semblaient "exagérées". "C'est une région peu peuplée et la localité de Kamango compte peu d'habitants", avait-il fait valoir.

Le 11 juillet à l'aube, l'ADF-Nalu s'est emparé de Kamango, une ville située à 80 km de la ville de Beni, dans la province riche et instable du Nord-Kivu. Le lendemain de l'attaque, l'armée congolaise a repris la localité de Kamango à l'ADF-Nalu.

Plusieurs bâtiments publics et l'hôpital ont été pillés, selon des habitants. Un chef traditionnel local avait indiqué que neuf personnes avaient été tuées au cours de l'offensive.

En Ouganda, l'Unicef distribue des kits scolaires d'urgence et soutient "la reprise des cours dans les écoles utilisées précédemment comme logement des réfugiés". Il fournit par ailleurs des équipements sanitaires, des vaccins ou facilite l'accès à l'eau, l'hygiène et l'assainissement.

L'agence de l'ONU estime qu'elle a besoin de "près de 7,5 millions de dollars américains pour poursuivre son aide humanitaire en faveur des enfants réfugiés congolais en Ouganda jusqu'à la fin de l'année".

L'ADF-Nalu est né au milieu des années 1990 de la fusion de deux groupes armés opposés au président ougandais Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986. La composante Nalu  a depuis disparu, mais le mouvement conserve cette appellation d'ADF-Nalu.

Aujourd'hui uniquement composée d'islamistes, l'ADF est dirigée depuis 2007 par Jamil Mukulu, un chrétien converti à l'islam. Les Etats-Unis l'ont placé sur leur liste d'organisations terroristes dès 2001 et Jamil Mukulu est visé par des sanctions de l'ONU depuis 2011 et de l'Union européenne depuis 2012.

 

 

 

enfants

AFP

Côte d'Ivoire: les enfants autistes marginalisés attendent des soins adéquats

Côte d'Ivoire: les enfants autistes marginalisés attendent des soins adéquats

AFP

Nigeria: Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013

Nigeria: Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013

AFP

Nigeria: quatre ans après Chibok, la menace de Boko Haram plane toujours sur les enfants du nord-est

Nigeria: quatre ans après Chibok, la menace de Boko Haram plane toujours sur les enfants du nord-est

réfugiés

AFP

Au Kenya, l'incertitude rythme la vie des réfugiés de Dadaab

Au Kenya, l'incertitude rythme la vie des réfugiés de Dadaab

AFP

Réfugiés

Réfugiés

AFP

Inondations et choléra: une saison des pluies au camp de réfugiés de Dadaab

Inondations et choléra: une saison des pluies au camp de réfugiés de Dadaab

Ouganda

AFP

Une hôtesse d'Emirates se tue en tombant d'un avion en Ouganda

Une hôtesse d'Emirates se tue en tombant d'un avion en Ouganda

AFP

Les réfugiés sud-soudanais atteignent le million en Ouganda

Les réfugiés sud-soudanais atteignent le million en Ouganda

AFP

Une chenille légionnaire ravageant les cultures détectée en Ouganda

Une chenille légionnaire ravageant les cultures détectée en Ouganda