mis à jour le

Présidentielle malienne : Qu’importe qui sera le locataire de Koulouba

Il fallait qu'elle se tienne, et elle eut finalement lieu. Malgré les insuffisances constatées par-ci par-là, la présidentielle malienne s'est déroulée, malgré les couacs qui l'ont émaillée : Réfugiés qui n'ont pu voter, pagaille dans l'organisation du scrutin  des  Maliens de l'étranger, dose homéopathique d'électeurs dans la région de Kidal (sur 60 000 votants potentiels, environ 10% se sont présentés aux urnes), maladresse du ministre de l'Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko, qui avait fait dans la précipitation, endossant une tunique qui n'est pas la sienne, celle du président de la Commission nationale électorale indépendante, en statuant sur la victoire du candidat Ibrahim Boubacar Kéita dès le dépouillement du 1/3 des bulletins ; apportant de l'eau au moulin de ceux qui estiment qu'IBK est le candidat de la junte.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

présidentielle

AFP

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

AFP

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

AFP

Gambie: de la présidentielle au retour du président Barrow

Gambie: de la présidentielle au retour du président Barrow

Koulouba

La Rédaction

Passation de pouvoir

Passation de pouvoir

La Rédaction

Koulouba : AVEC LA GRATITUDE DE LA TRANSITION

Koulouba : AVEC LA GRATITUDE DE LA TRANSITION

La Rédaction

Koulouba : DANS LES COULISSES DU DERNIER CONSEIL DES MINISTRES ORDINAIRE DE LA TRANSITION

Koulouba : DANS LES COULISSES DU DERNIER CONSEIL DES MINISTRES ORDINAIRE DE LA TRANSITION