mis à jour le

Les salafistes algériens sous surveillance

«Nos agents opérationnels nous ont fait parvenir, ces derniers temps, un certain nombre d'informations concernant des activités suspectes dans les milieux salafistes», nous révèle un haut responsable sécuritaire chargé de la lutte antiterroriste. La tournure sanglante qu'ont pris les événements en Tunisie, surtout après le massacre perpétré à la frontière algérienne, a mis en alerte maximale les hautes autorités sécuritaires du pays qui craignent le pire. «Les salafistes tunisiens pourraient avec cet attentat spectaculaire influer leurs pairs algériens, nous avons remarqué selon des relevés des dernières activités sur internet, notamment les forums de discussion proches des milieux djihadistes et d'Al Qaîda, que des salafistes algériens entretiennent des contacts permanents, ces derniers temps, avec des milieux islamistes tunisiens que nous avons identifiés grâce à des fiches signalétiques transmises par nos collègues tunisiens», souligne ce haut responsable. En effet, les services de sécurité maintiennent des échanges et des contacts permanents dans le cadre d'un accord de coopération sécuritaire accrue signé au début de l'année. Celui-ci englobe aussi la Libye concernée par la situation sécuritaire dans la région. Des données «importantes nous ont été transmises par nos collègues tunisiens et libyens, grâce auxquelles nous avons pu identifier un certain nombre d'individus recherchés pour terrorisme et établir et tracer l'itinéraire de certaines katibate. Cela nous permettra évidemment de corriger certaines lacunes de notre plan d'action et l'améliorer», précise notre source. Des personnes soupçonnées de liens avec le terrorisme ont été interpellées à la frontière algéro-tunisienne. «Elles ont été renvoyées et des enquêtes ont été diligentées pour déterminer leurs supposés liens avec les groupes islamistes», révèle encore notre militaire. Aussi, la surveillance électronique s'avère d'une importance capitale pour les forces de sécurité et un dispositif de coordination entre les différents services de sécurité a été mis en place. Et notre source d'ajouter : «Nous craignons que des cellules dormantes et des éléments djihadistes soient tentés de venir en aide à leurs acolytes tunisiens, d'autant que la riposte de l'armée tunisienne ne tardera pas et nous nous y préparons sérieusement.» «Le risque d'une infiltration sur le territoire national n'est pas à écarter», prévient le haut responsable sécuritaire.  

salafistes

AFP

Au Maroc, le come-back des salafistes

Au Maroc, le come-back des salafistes

AFP

Soutenir Sissi pour survivre, le pari difficile de salafistes égyptiens

Soutenir Sissi pour survivre, le pari difficile de salafistes égyptiens

AFP

Maroc: une grâce de détenus salafistes en butte aux craintes sécuritaires

Maroc: une grâce de détenus salafistes en butte aux craintes sécuritaires

Algériens

AFP

Algérie: Macron "prêt"

Algérie: Macron "prêt"

AFP

Elections locales: les Algériens aux urnes dans un climat morose

Elections locales: les Algériens aux urnes dans un climat morose

AFP

Les Algériens aux urnes pour des élections locales sans grands enjeux

Les Algériens aux urnes pour des élections locales sans grands enjeux

surveillance

AFP

Burkina: le procès du putsch manqué de 2015 s'ouvre sous haute surveillance

Burkina: le procès du putsch manqué de 2015 s'ouvre sous haute surveillance

AFP

Ethiopie: des logiciels espions pour la surveillance des dissidents

Ethiopie: des logiciels espions pour la surveillance des dissidents

AFP

Au Maroc, Al-Hoceïma commémore sous haute surveillance un an de contestation

Au Maroc, Al-Hoceïma commémore sous haute surveillance un an de contestation