mis à jour le

Al-Massar appelle à la chute du gouvernement Laârayedh

Le parti « Al-Massar » a imputé, mercredi 31 juillet, l’entière responsabilité de l’amplification des phénomènes de la violence et du terrorisme au gouvernement provisoire ,dominé par les islamistes ,qui, a-t-il est accusé, « à traiter avec indifférence la montée des groupes extrémistes et violents en Tunisie ».
Tout en fustigeant l’attentat terroriste qui avait pris pour cible, lundi dernier, l’armée nationale à Jbel Châambi, « Al-Massar » a estimé que la chute du gouvernement de l’islamiste Ali laârayedh est devenue une chose évidente pour faire sortir le pays de la vague de violence et d’assassinats.

Dans une déclaration, le parti appelle le gouvernement provisoire à tenir l’opinion publique informée des graves incidents survenus à Jbel Châambi ainsi que des péripéties des assassinats politiques et de leurs commanditaires.
Les élus du parti Al-Massar se sont retirés avec 75 élus de l’opposition et participent au sit-in ouvert du Bardo pour la dissolution de l’assenblée constituante ,devenue illégitime depuis le 23 octobre 2012 et source de tous les maux du pays

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

gouvernement

AFP

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés