mis à jour le

Nizar baraka fait son bilan d’adieu

Le ministre des finances a présenté, jeudi en Conseil de gouvernement, l’état d’exécution de la loi de finances 2013, en passant en revue les indicateurs significatifs de l’économie nationale qui reflètent, entre autres, une amélioration générale du taux de croissance et une régression du chômage durant le premier  trimestre.

Selon le communiqué rendu public à l’issue du Conseil de gouvernement, réuni jeudi, et dont lecture a été donnée par M. Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte- parole du gouvernement, le conseil a écouté, à la fin de ses travaux un exposé du ministre de l’économie et des finances sur la situation économique et les perspectives d’exécution de la loi de finances pour l’année 2013.

Cet exposé intervient dans le cadre du suivi régulier de la  mise en exécution de la loi de finances et ce, dans le contexte de la décision prise par le Fonds Monétaire International (FMI), mercredi dernier, et a réaffirmé la “qualification continue” du Maroc à bénéficier de la ligne de prévention et de liquidité (LPL) d’un montant de 6,2 milliards de dollars, a-t-il relevé.

Le conseil a considéré que cette décision reflète la confiance en l’économie nationale et en la pertinence des mesures prises cette année ainsi qu’en le sérieux du programme de réformes annoncé par le  gouvernement qui représente une véritable feuille de route, non seulement en ce qui concerne la maitrise du déficit , mais aussi  la garantie des équilibres financiers extérieurs ou encore la poursuite des réformes.

Dans cet exposé le ministre a passé en revue les indicateurs de la situation économique qui reflètent une amélioration générale du taux de croissance économique durant le premier trimestre 2013, malgré le ralentissement des activités non agricoles, avec une régression du taux de chômage du fait de la création de 99.000 emplois durant cette période, ce qui s’est  traduit par un recul du taux de chômage de 9,9 % à 9,4% en comparaison avec la même période de l’année dernière.

L’exposé a de même fait ressortir une amélioration du déficit de la balance commerciale au cours de la même période, ainsi qu’une augmentation des recettes  touristiques et une stabilité des transferts des Marocains résidant à l’étranger, en dépit de l’aggravation du chômage dans de nombreux pays où sont installés ces ressortissants marocains et la persistance du marasme économique dans ces pays.

Il a cité également parmi ces indicateurs significatifs une augmentation des rentrées des investissements extérieurs et une hausse des réserves de change auprès de Bank Al Maghrib qui se sont élevées, à fin juin, à l’équivalent de quatre mois et 11 jours d’importation.

L’exposé a porté également sur les résultats préliminaires de l’exécution de la loi de finance 2013 et évoqué certains défis  qui nécessitent le maintien des dispositions prises au niveau du gouvernement depuis le début de l’année, tant en ce qui concerne la maitrise de l’équilibre financier que s’agissant de la maitrise des équilibres extérieurs ou encore des mesures prises par le gouvernement concernant le soutien à l’investissement et à l’entreprise.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Baraka

LNT

Nizar Baraka présente les projets du CESE aux parlementaires

Nizar Baraka présente les projets du CESE aux parlementaires

LNT

CESE-Sahara : Tournée pédagogique de Nizar Baraka

CESE-Sahara : Tournée pédagogique de Nizar Baraka

[email protected] (Author Name)

La baraka de Larayedh : Elimination de la Tunisie du Mondial 2014!

La baraka de Larayedh : Elimination de la Tunisie du Mondial 2014!

bilan

AFP

Inondations en Sierra Leone: le bilan monte

Inondations en Sierra Leone: le bilan monte

AFP

Voitures "made in Algérie": le gouvernement dresse un bilan catastrophique

Voitures "made in Algérie": le gouvernement dresse un bilan catastrophique

AFP

Retour du président béninois au pays

Retour du président béninois au pays