mis à jour le

Inauguration de l'autoroute à péage : Des «victimes de déguerpissement» se signalent

Se disant «victimes de l'autoroute à péage», ils étaient plus de 112 mécaniciens à attendre le président Macky Sall sur la route. Arborant des brassards rouges, les membres de la structure dénommée «Génération avenir automobile de la banlieue» continuent de réclamer une indemnisation. Ibrahima Diop, le porte-parole «des garagistes chassés de leurs terrains depuis 2007», de déballer : «Plusieurs voies avaient été empruntées pour rencontrer les autorités actuelles, mais aucune solution concrète n'a pu être trouvée et les dossiers des mécaniciens ont été classés sans suite, depuis l'arrivée de Macky Sall au pouvoir. Notre combat était de montrer au chef de l'Etat que nous avons été laissés en rade». Il faut signaler que cette structure regroupe plus de 112 membres. C'est au moment où Macky Sall traversait qu'ils sont sortis en masse, arborant des brassards rouges, pour se faire entendre. Et n'eut-été l'intervention des forces de l'ordre, qui ont réussi à écarter pacifiquement ces manifestants, le président de la République aurait été surpris d'être accueilli, pour la première fois depuis son accession au pouvoir, avec des brassards rouges. Mais, les frondeurs ne se sont pas privés de faire des déclarations à la presse, sur place. Ibrahima Diop de marteler : «l'Apix qui était chargée des travaux reste muette jusqu'à ce jour par rapport à nos doléances. Ce qui est déplorable». Sur leurs pancartes, on pouvait lire : «Nous sommes fatigués», «Aidez-nous M. le Président», «La promesse est une dette», entre autres. Babacar Sadikh Fall, un des responsables des victimes, précisera que l'Etat du Sénégal n'a pas respecté ses engagements à leur égard et que les sites qui leur sont offerts n'ont pas été viabilisés. «Seules quelques personnes parmi nous ont pu être bien traitées. Un pool d'avocats est en train d'être constitué pour la défense de nos intérêts, mais aussi, pour la mise en place de plans d'actions pour que les ayant-droits puissent être indemnisés. Ce qui est sûr, c'est que nous sommes des victimes. Nous lançons un appel à Macky Sall pour que notre problème soit résolu», conclura-t-il.

S. MBODJ


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

inauguration

AFP

Ethiopie: inauguration d'un train chinois pour relier Addis Abeba au port de Djibouti

Ethiopie: inauguration d'un train chinois pour relier Addis Abeba au port de Djibouti

AFP

Kenya: inauguration d'un mémorial de l'insurrection des Mau Mau payé par le Royaume-Uni

Kenya: inauguration d'un mémorial de l'insurrection des Mau Mau payé par le Royaume-Uni

AFP

Inauguration du Canal de Suez: la présence de Hollande divise la presse

Inauguration du Canal de Suez: la présence de Hollande divise la presse