mis à jour le

Quand la culture mange ses enfants !

Hermann Sanon, 38 ans, époux de deux femmes et père de quatre enfants, a succombé à ses blessures, le 27 juillet 2013 à l'hôpital Sanou Sourou de Bobo-Dioulasso, suite à une bastonnade sauvage et acharnée d'un groupe de masques de son village, Sakabi (secteur n°12 de Bobo-Dioulasso). Finalement donc, il n'a pas survécu aux coups de gourdins et de bâtons qui lui ont été assénés par ses bourreaux qui ont usé d'une extrême violence et de barbarie, au regard de l'état de ses blessures. Un cas similaire s'est (...) - Point de vue

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

culture

AFP

Burkina : démission du ministre de la Culture "déçu"

Burkina : démission du ministre de la Culture "déçu"

AFP

En Libye, les fantasias perpétuent culture et tradition malgré le chaos

En Libye, les fantasias perpétuent culture et tradition malgré le chaos

AFP

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

La culture du poivron de nouveau autorisée au Niger malgré Boko Haram

enfants

AFP

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

Cameroun: 5 enfants tués dans un attentat suicide

AFP

Mali: neuf enfants soldats remis

Mali: neuf enfants soldats remis

AFP

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal