mis à jour le

Des journalistes à l'école du droit et du devoir des réfugiés

La commission nationale pour les réfugiés a organisé un atelier de formation en faveur des hommes des médias, le mercredi 31 juillet 2013 à Ouagadougou. Il a été question de les outiller aux textes juridiques relatifs à la gestion des réfugiés au Burkina Faso. La gestion des réfugiés est encadrée par des textes nationaux et internationaux souvent méconnus du public. C'est pourquoi la Commission nationale pour les réfugiés (CONAREF) a initié un atelier à l'intention des journalistes. Le représentant du (...) - Politique

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

journalistes

AFP

6 journalistes ivoiriens en liberté, mais inculpés

6 journalistes ivoiriens en liberté, mais inculpés

AFP

Côte d'Ivoire: six journalistes arrêtés pour "fausses informations"

Côte d'Ivoire: six journalistes arrêtés pour "fausses informations"

AFP

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

Otages d'Arlit: pas de lien avec l'assassinat de journalistes de RFI

droit

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

AFP

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

réfugiés

AFP

Niger/Boko Haram: recensement des habitants et réfugiés de Diffa

Niger/Boko Haram: recensement des habitants et réfugiés de Diffa

AFP

En Egypte, des réfugiés syriens oublient leurs projets d'émigration

En Egypte, des réfugiés syriens oublient leurs projets d'émigration

AFP

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians