mis à jour le

Enseignement supérieur : UNE FEUILLE DE ROUTE POUR LES RECTEURS DES UNIVERSITES DE BAMAKO

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,  le Pr Messaoud Ould Mohamed Lahbib a remis hier des  lettres de mission aux recteurs des quatre universités de Bamako. L'événement s'est déroulé au département de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à la Cité administrative. Il s'agit des recteurs des universités des sciences sociales et de gestion de Bamako, (USSGB),  des sciences des techniques et des technologies de Bamako, (USTTB), des sciences juridiques et politiques (USJPB), des lettres et des sciences humaines (ULSHB). Ces lettres de mission sont des instructions et des orientations que le ministre donne aux premiers responsables des universités sur ce que doit être la priorité de leur action pendant leur mandat de 5 ans. Ces recteurs doivent rendre compte à leur ministre de tutelle par rapport à ces instructions, orientations et priorités et peuvent également être évalués sur cette base. En définitive ces lettres sont la feuille de route des recteurs nonobstant le statut autonome de la gestion des universités.

Pour le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique la  remise d'une lettre de mission représente toujours un moment solennel pour tout cadre appelé à un poste de responsabilité, car celle-ci il lui définit les grandes lignes de sa  mission qui feront l'objet d'une évaluation régulière.  « Par votre nomination aux postes respectifs de recteurs des universités publiques de Bamako, vous avez mérité de la confiance des plus hautes autorités à travers vos parcours, vos qualités et de vos compétences »  a-t-il précisé en s'adressant aux recteurs.

Le professeur Messaoud Ould Mohamed Lahbib les a ensuite invités à mériter cette confiance, car la tâche est ardue et les défis immenses pour un secteur aussi prioritaire et stratégique. Pour cela, il a exhorté les quatre  recteurs  à ½uvrer, afin de redonner à l'enseignement supérieur ses lustres et son honneur altérés. Le ministre de l'Enseignement supérieur n'a pas manqué de mettre un accent particulier sur la formation supérieure spécialisée professionnelle, la recherche, l'innovation scientifique, la production, le développement et la diffusion de la culture des connaissances, la promotion, le développement des nouvelles technologies ainsi que la réalisation d'expertises au profit de la société et du secteur économique. Messaoud Ould Mohamed Lahbib a souhaité la maîtrise des effectifs et des filières dans la branche « Droit ».

S. Y WAGUE

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

enseignement

La rédaction

Tribune Libre. Enseignement en Algérie : Entre la qualité d’hier et la quantité d’aujourd’hui

Tribune Libre. Enseignement en Algérie : Entre la qualité d’hier et la quantité d’aujourd’hui

Nabil

Enseignement supérieur public au Faso : Le début de la fin des difficultés financières ?

Enseignement supérieur public au Faso : Le début de la fin des difficultés financières ?

Ahmed Hamdaoui

Enseignement scientifique et arabisation. Stop aux amalgames

Enseignement scientifique et arabisation. Stop aux amalgames

route

AFP

Burkina: 6 morts, 12 blessés graves dans un accident de la route

Burkina: 6 morts, 12 blessés graves dans un accident de la route

AFP

Burkina: au moins 18 morts dans un accident de la route

Burkina: au moins 18 morts dans un accident de la route

AFP

Kenya: au moins 19 morts dans un grave accident de la route

Kenya: au moins 19 morts dans un grave accident de la route

universités

AFP

Afrique du Sud: des universités toujours fermées malgré le gel des frais de scolarité

Afrique du Sud: des universités toujours fermées malgré le gel des frais de scolarité

AFP

Tchad: écoles et universités de N'Djamena fermées "jusqu'

Tchad: écoles et universités de N'Djamena fermées "jusqu'

AFP

Nigeria: la grogne monte face

Nigeria: la grogne monte face