mis à jour le

Me Tall et son Cnid félicitent déjà IBK : Démocratie ou opportunisme ?

Le Congrès national d'initiative démocratique (CNID-Faso Yiriwa Ton) et son candidat Me Mountaga Tall  prennent acte des résultats provisoires de l'élection présidentielle de 2013 qui sont, en ce qui les concernent largement en deçà de leurs attentes, mais en même temps félicitent d'ores et déjà M. Ibrahim Boubacar Keita pour ses bons résultats et lui souhaitent bonne chance pour sa future, difficile et exaltante mission pour le Mali. Démocratie ou opportunisme ?

Me Mountaga Tall

Alors qu'aucun chiffre officiel ne donne déjà IBK vainqueur de la présidentielle, à part la déclaration douteuse du ministre de l'Administration territoriale de la Décentralisation et de l'Aménagement du territoire, voilà que l'un des candidats en l'occurrence Me Mountaga Tall et son parti le Cnid Faso Yiriwa Ton s'empressent de féliciter celui que le colonel Moussa Sinko Coulibaly a seulement donné en tête avec large avance, mais sans chiffre, Ibrahim Boubacar Kéita.

Le fait recèle un paradoxe dans la mesure où le Cnid Faso Yiriwa Ton et son candidat disent qu'ils procèderont à une analyse sans complaisance de ces résultats et apportera des réponses appropriées à toutes les insuffisances constatées.

En ce moment, le bon sens voudrait qu'ils attendent les conclusions de cette analyse avant de se prononcer comme sont en train de le faire d'autres formations politiques. Parce qu'à supposer que cette analyse révèle des anomalies, comment Me Tall et son parti pourront-ils se défendre encore ?
Certes, l'une des vertus de la démocratie est de reconnaitre sa défaite et par conséquent saluer son adversaire, mais pourvu que les choses s'y prêtent.

Dans ce cas de figure, rien n'est encore joué. Le ministre n'a fait que donner les tendances du tiers des résultats et a bien dit que si elles se confirment on n'aurait pas besoin d'un second tour. Ces tendances se sont-elles déjà confirmées pour que Me Tall et son Cnid puissent féliciter d'ores et déjà M. Ibrahim Boubacar Keita pour ses bons résultats et lui souhaiter bonne chance pour sa future, difficile et exaltante mission pour le Mali ?

Saurait été le second tour, ça pouvait se comprendre, mais à ce stade où un second tour n'est pas à exclure, ça parait incompréhensible.
Dans tous les cas, il est établi que dans ces genres de situations, des pratiques pareilles ne sont pas fortuites. C'est le moment où jamais de se positionner pour le futur.
Abdoulaye Diakité

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

démocratie

Politique

En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes

En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes

AFP

Dans la Tanzanie de Magufuli, développement et démocratie sont-ils compatibles?

Dans la Tanzanie de Magufuli, développement et démocratie sont-ils compatibles?

AFP

Ali Bongo: "la démocratie s'accommode mal de la prise d'assaut d'un parlement"

Ali Bongo: "la démocratie s'accommode mal de la prise d'assaut d'un parlement"