mis à jour le

Tunisie : le parti Ennahdha prêt à discuter d'un "gouvernement d'union ou de salut public"

Le parti islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie, s'est dit prêt, mardi 30 juillet, à discuter d'un gouvernement de salut national, après des menaces de démission du ministre de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Tunisie

AFP

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

Vaste remaniement ministériel en Tunisie

Ennahdha

AFP

Les municipales tunisiennes vont être reportées, selon Ennahdha

Les municipales tunisiennes vont être reportées, selon Ennahdha

satarbf

Ennahdha crie victoire

Ennahdha crie victoire

Actualités

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

prêt

AFP

Le président soudanais prêt

Le président soudanais prêt

AFP

A Abidjan, Le Drian rappelle le soutien de la France

A Abidjan, Le Drian rappelle le soutien de la France

AFP

Mozambique: le chef de l'opposition prêt

Mozambique: le chef de l'opposition prêt