mis à jour le

Le bras de fer entre le pouvoir et les islamistes se poursuit au Caire

Le gouvernement intérimaire égyptien a demandé, mercredi 31 juillet, au ministère de l'Intérieur de prendre les "mesures nécessaires" pour mettre fin aux rassemblements, au Caire, des partisans de Mohamed Morsi. Selon les nouvelles autorités, ces rassemblements constituent une menace pour la sécurité nationale.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

bras

AFP

Zimbabwe: nouveau bras de fer entre Mugabe et ses rivaux

Zimbabwe: nouveau bras de fer entre Mugabe et ses rivaux

AFP

Maroc: 5e anniversaire du mouvement pro-réformes qui ne baisse pas les bras

Maroc: 5e anniversaire du mouvement pro-réformes qui ne baisse pas les bras

AFP

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

pouvoir

AFP

Des chefs d'Etat africains contraints de céder le pouvoir

Des chefs d'Etat africains contraints de céder le pouvoir

AFP

Burundi: des miliciens proches du pouvoir tuent et torturent

Burundi: des miliciens proches du pouvoir tuent et torturent

AFP

RDC: pouvoir et opposition signent l'accord de sortie de crise

RDC: pouvoir et opposition signent l'accord de sortie de crise

islamistes

AFP

Algérie: les islamistes s'organisent avant les législatives

Algérie: les islamistes s'organisent avant les législatives

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face