mis à jour le

Compte-rendu du Conseil des ministres du 1er Août 2013

Le Conseil des ministres s'est tenu le jeudi 1er août 2013 en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H 47 mn sous la présidence de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, Président du conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l'étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE

Le Conseil a examiné deux projets de loi.

Le premier projet de loi porte autorisation d'adhésion du Burkina Faso à la Convention relative aux garanties internationales portant sur du matériel d'équipements mobiles et de son Protocole sur les questions spécifiques aux matériels d'équipements aéronautiques adoptés le 16 novembre 2001 au Cap, en Afrique du Sud.

La Convention et le Protocole constituent des accords qui établissent un cadre juridique international axé sur le commerce. Ils visent à protéger les sûretés et les garanties relatives aux opérations de bail touchant le matériel d'équipements mobiles de grande valeur notamment aéronautique.

L'adoption de ce projet de loi permet d'accroître l'efficacité de financement de ce matériel d'équipement.

Le second projet de loi porte autorisation d'adhésion du Burkina Faso au deuxième protocole relatif à la Convention de la Haye de 1954 sur la protection des biens culturels en cas de conflit armé, adopté le 26 mars 1999.

Ce protocole constitue un apport décisif dans la mise en ½uvre de la convention de la Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé.

L'adoption de ce projet de loi permet au Burkina d'accroître les ressources de protection de son patrimoine culturel.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES

Le Conseil a adopté quatorze (14) rapports.

Le premier rapport est relatif à un décret portant création d'une trésorerie auprès de l'Ambassade du Burkina Faso à N'Djamena (République du Tchad).

La mise en place de cette trésorerie s'inscrit dans la perspective de renforcement, d'amélioration et de transparence de la gestion financière et comptable des ambassades et des missions permanentes du Burkina Faso à l'étranger.

L'adoption de ce décret vise une meilleure exécution des opérations de trésorerie.

Le deuxième rapport est relatif à un décret portant tarification des prestations de services dans les Missions diplomatiques et consulaires (MDC) du Burkina Faso à l'étranger et à l'Administration centrale. La relecture de ce décret vise la révision des tarifs des visas et des actes consulaires, l'insertion de la tarification des cartes consulaires sécurisées et la prise en compte de la tarification dans les nouvelles représentations diplomatiques et consulaires.

L'adoption de ce décret vise un accroissement du recouvrement des recettes et ressources des Missions diplomatiques et consulaires. Le troisième rapport est relatif à deux (02) décrets.

Le premier porte modification du décret du 19 octobre 2010 relatif à la création du Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré (CFPR-Z).

Le second décret porte approbation de ses statuts.

L'adoption de ces deux décrets permet une réorganisation et un fonctionnement efficient du centre.

Le quatrième rapport est relatif à un décret portant révision des guides méthodologiques de planification locale adoptés en 2006.

Après quelques années de mise en ½uvre, le besoin d'un réajustement s'impose afin de capitaliser les bonnes pratiques en prenant en compte des nouveaux référentiels telle que la stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD).

L'adoption de ce décret permet de mettre à la disposition des conseils des collectivités territoriales, des outils adaptés en vue de promouvoir le développement local.

Le cinquième rapport est relatif aux conclusions de la revue à mi-parcours de l'exécution du budget de l'Etat, gestion 2013. Cette revue à mi-parcours a permis de faire le point de l'exécution du budget et de procéder à des réajustements nécessaires pour le reste de l'année.

Elle montre que le niveau d'exécution du budget de l'Etat, gestion 2013 est en baisse en valeur absolue de deux virgule vingt quatre (2,24) milliards F CFA et en valeur relative de zéro virgule trente sept pour cent (0,37%).

Le sixième rapport est relatif à la situation d'exécution du budget de l'Etat gestion 2013 au 30 juin 2013.

A la date du 30 juin, pour une prévision annuelle corrigée de mille six cent huit (1 608,00) milliards F CFA, le niveau global de mobilisation des ressources de l'Etat se chiffre à sept cent neuf virgule vingt et un (709,21) milliards F CFA, soit un taux de réalisation de 44,10% contre 60,16% en 2012.

A la même date, sur une dotation corrigée de mille sept cent soixante neuf virgule quatre (1 769,4) milliards F CFA, le taux d'exécution des dépenses est de six cent cinq virgule quatre vingt dix neuf (605,99) milliards F CFA correspondant à trente quatre virgule vingt six pour cent (34,26%), contre six cent huit virgule vingt trois (608,23) milliards F CFA à la même date en 2012 soit une baisse de 2,25%.

Le Conseil encourage les acteurs de la chaine de dépense à maintenir les efforts à travers un suivi particulier des opérations liées à l'exécution des dépenses budgétaires afin d'impulser un meilleur taux d'absorption au cours du semestre à venir.

Le septième rapport porte approbation des résultats de l'appel d'offres relatif à l'acquisition de céréales locales dans le cadre de la reconstitution du stock national de sécurité.

Au terme de ses délibérations, le Conseil a marqué son accord pour la passation du marché avec les entreprises suivantes :

­ Groupe VELEGDA pour un montant de deux milliards vingt et un millions deux cent quarante six mille cinq cent (2 021 246 500) F CFA hors taxe hors douane, avec un délai de livraison de soixante (60) jours.

­ ETS El Hadj TERA Saihibou pour un montant total de deux milliards cent quarante deux millions cent soixante quinze mille (2 142 175 000) F CFA hors taxe hors douane avec un délai de livraison de soixante (60) jours.

­ ETS KOUDA N. Hamidou & frères pour un montant de un milliard huit cent quatre vingt dix huit millions huit cent soixante dix neuf mille quatre cent soixante (1 898 879 460) F CFA hors taxe hors douane, pour délai de livraison, soixante (60) jours.

Le huitième rapport est relatif aux résultats de l'appel d'offres international pour la mise en place de réseaux d'accès sans fil large bande dans trois (03) chefs-lieux de régions (Dédougou, Dori, Banfora).

Au terme de ses travaux, le Conseil a marqué son accord pour la passation du marché aux entreprises suivantes :

­ LORYNE.SA pour un montant de deux cent soixante dix-huit millions trois cent cinquante et un mille sept cent treize (278 351 713) F CFA TTC avec un délai d'exécution de quatre (04) mois.

­ ALVARION pour un montant de cinq cent soixante-sept millions deux cent quarante-huit mille six cent soixante-treize (567 248 673) F CFA TTC avec un délai d'exécution de deux (02) mois.

­ OMEGA TECHNOLOGIE pour un montant de trois cent quarante-cinq millions quatre cent quatre-vingt-quatre mille six cent soixante six (345 484 666) F CFA TTC avec un délai d'exécution de deux (02) mois.

­ LORYNE.SA pour un montant de soixante-quatorze millions six cent vingt-huit mille neuf cent onze (74 628 911) F CFA TTC avec un délai d'exécution de deux mois (02) mois.

­ AVTR TECHNOLOGIE pour un montant de trente-neuf millions six cent dix-huit mille cinq cent (39 618 500) F CFA TTC, délai d'exécution, trois (03) mois.

Le neuvième rapport est relatif à la conclusion d'un marché de trois cent dix huit (318) motocyclettes au profit du ministère de l'Administration territoriale et de la sécurité.

Au terme de ses travaux, le Conseil a marqué son accord pour la passation du marché d'un montant de six cent quarante-huit millions deux cent soixante-dix mille cinquante-deux (648 270 052) francs CFA avec la société CFAO MOTORS BURKINA.

Le financement de ces acquisitions est assuré par le budget de l'Etat, gestion 2013.

Le dixième rapport est relatif à la passation de marchés pour la fourniture de 15 597 tonnes d'aliments pour bétail au profit du ministère des Ressources animales et halieutiques (MRAH).

Au terme de ses travaux, le Conseil a marqué son accord pour l'attribution des marchés aux entreprises suivantes :
- EZOF pour la fourniture de sous produit agro industriel (SPAI) pour un montant cumulé de huit cent soixante un millions quatre cent quarante un mille trois cent (861 441 300) francs CFA TTC ;
- GROUPE SODEM pour la fourniture de sous produit agro industriel (SPAI) pour un montant cumulé de neuf cent quatre-vingt-deux millions deux cent quarante-trois mille huit cent (982 243 800) francs CFA TTC ;
- ETIS SARL pour la fourniture de sous produit agro industriel (SPAI) pour un montant de quatre cent quatre-vingt-quatre millions soixante-cinq mille cinq cent (484 065 500) franc CFA TTC ;
- SITRAC pour la fourniture de pierre à lécher, de tourteaux de coton et de son en farine pour un montant de soixante-douze millions six cent vingt-neuf mille quatre cent soixante-douze (72 629 472) francs CFA TTC.

Le montant total des marchés est de deux milliards quatre cent millions trois cent quatre-vingt mille soixante-douze (2 400 380 072) francs CFA TTC.

Le financement est assuré par le budget de l'Etat, gestion 2013.

Le onzième rapport est relatif à la conclusion de trois (03) marchés pour l'acquisition de matériel roulant et d'équipements de bureau au profit du ministère de la Promotion de la femme et du genre.

Au terme de ses travaux, le Conseil a marqué son accord pour l'attribution des marchés aux sociétés suivantes :
- Diacfa Automobiles pour l'acquisition de onze (11) véhicules pour un montant de cent trente neuf millions (139 000 000) francs CFA TTC ;
- CFAO Motors Burkina pour l'acquisition de 05 véhicules pour un montant de cent dix millions sept cent quatre vingt quatre mille trois cent seize (110 784 316) francs CFA TTC.
- Planète bureautique informatique pour l'acquisition d'équipements de bureau pour un montant de vingt-neuf millions six cent trente-neuf mille six cent quatre-vingt-trois (29 639 683) francs CFA TTC.

Le coût total des acquisitions s'élève à deux cent soixante-dix-neuf millions quatre cent vingt-quatre mille (279 424 000) francs CFA TTC. La prise en charge de cette dépense est assurée par l'Ambassade du Danemark.

Le douzième rapport est relatif à la conclusion de marchés pour l'acquisition d'engrais pour 20 000 ha au profit du Projet d'amélioration de la productivité agricole et de la sécurité alimentaire (PAPSA) du ministère de l'Agriculture et de la sécurité alimentaire.

Au terme de ses travaux, le Conseil a marqué son accord pour l'attribution des marchés aux sociétés suivantes :
- Tropic Agro Chem pour la fourniture d'engrais NPK pour un montant de un milliard cent un millions huit cent mille (1 101 800 000) francs CFA TTC ;
- Groupement d'entreprises ICE SA-GESER sarl et SOTACOM pour la fourniture d'engrais urée pour un montant de un milliard cent dix millions neuf cent quatre-vingt mille (1 110 980 000) francs CFA TTC.

Le montant global s'élève à deux milliards deux cent douze millions sept cent quatre-vingt mille (2 212 780 000) francs CFA TTC. Le financement est assuré par la Banque Mondiale (Accord de Don IDA : N° H 521 BF).

Le treizième rapport est relatif à un décret portant réglementation des rétributions des prestations spécifiques des agents des ministères et institutions au Burkina Faso.

L'adoption de ce décret permet la réglementation des activités spécifiques des ministères et institutions et l'harmonisation par secteur des taux de rétributions appliqués dans les différents établissements publics de l'Etat (EPE) sur la base des délibérations des conseils d'administrations.

Le quatorzième rapport est relatif à la conclusion de deux (02) contrats, pour la production de cartes consulaires sécurisées et la construction de la Maison du Burkina à Abidjan au profit du ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale (MAECR), par le biais du mécanisme du partenariat public-privé.

Au terme de ses travaux, le Conseil a marqué son accord pour la conclusion de convention de partenariat avec les entreprises privées suivantes :
- La société SNEDAI-BURKINA pour la production de cartes consulaires sécurisées pour les ressortissants du Burkina Faso résidents en Côte d'Ivoire ;
- La société DECOTEK GROUP pour la construction de la Maison du Burkina à Abidjan.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DE L'ENERGIE

Le Conseil a adopté deux décrets :

Le premier décret porte organisation dudit ministère.

L'adoption de ce décret permet au ministère des Mines et de l'énergie de disposer de structures opérationnelles et conformes aux textes en vigueur pour l'accomplissement efficace de ses missions.

Le second décret est relatif à l'augmentation du capital social de la Société nationale d'électricité du Burkina (SONABEL) et à la modification de ses statuts.

L'adoption de ce décret permet de rétablir l'équilibre de la structure financière de la société par le renforcement de ses fonds propres.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE L'INDUSTRIE DU COMMERCE ET DE L'ARTISANAT

Le Conseil a adopté un décret portant restructuration de la Société de transformation de fruits et légumes de Loumbila (STFL).

L'adoption de ce décret permet à la STFL de desservir tous les marchés ciblés avec un accès facile aux produits par les consommateurs.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA FEMME ET DU GENRE

Le Conseil a adopté un décret portant adoption du programme « Une femme, un acte de naissance ».

L'objectif de ce programme est de renforcer la prise en compte du genre dans la mise en ½uvre de la Stratégie nationale de l'état civil. L'adoption de ce décret vise à doter deux millions (2 000 000) de femmes et de filles, d'actes de naissance et de jugements supplétifs en vue de leur permettre d'avoir des documents légaux nécessaires pour leur autonomisation économique et sociopolitique.

Le financement est assuré par l'Etat, les partenaires techniques et financiers et les bénéficiaires.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME

Le Conseil a adopté un décret portant organisation du ministère de la Culture et du tourisme.

L'adoption de ce décret permet d'harmoniser le fonctionnement du ministère et de recadrer les missions de ses structures centrales pour tenir compte des innovations de l'organisation type des départements ministériels.

I.7. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

Le Conseil a adopté deux (02) rapports :

Le premier rapport est relatif à la mutualisation des ressources des trois (03) hôpitaux nationaux de référence de la ville de Ouagadougou. L'adoption de ce rapport vise à améliorer la disponibilité et la qualité de l'offre de soins dans la ville de Ouagadougou, à optimiser l'utilisation des ressources médicales au niveau des trois structures et à favoriser l'accès des populations aux dispositifs de prise en charge globale du patient.

Le second rapport est relatif au programme d'investissements prioritaires du ministère de la Santé pour la période 2013-2018. Le programme d'investissements prioritaires vise à améliorer l'offre et la qualité des soins aux différents niveaux du système de soin sur la période 2013-2018.

Il sera soutenu par l'exécution du plan de développement des ressources humaines en santé, du plan spécial de formation de 1000 médecins et du programme promotion de la santé.

L'adoption de ce Programme permet de contribuer à la mise en ½uvre du plan national de développement sanitaire 2011-2020.

I.8. AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR

Le Conseil a adopté un rapport relatif au Plan national d'action de développement de l'enseignement supérieur (PNADES) 2014-2023. L'adoption de ce rapport met à la disposition du gouvernement un référentiel de programmes, de mécanismes de suivi et évaluation des programmes et des actions qui seront entreprises sur la période 2014-2023 au profit de l'enseignement supérieur.

Ce plan fait suite aux conclusions des Etats généraux et vise à améliorer l'offre universitaire nationale et à régler ainsi l'essentiel des difficultés rencontrées au niveau de l'enseignement supérieur.

I.9. AU TITRE DU MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE L'ALPHABETISATION

Le Conseil a adopté un décret portant organisation du ministère de l'Education nationale et de l'alphabétisation (MENA).

L'adoption de ce décret permet d'harmoniser le fonctionnement du ministère et de recadrer les missions de ses structures centrales pour tenir compte des innovations de l'organisation type des départements ministériels.

I.10. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la mise en place d'un guichet virtuel unique de l'administration publique au Burkina Faso.

Le guichet virtuel unique de l'administration s'inscrit dans une démarche de dématérialisation de l'action administrative consistant à centraliser à partir d'un portail internet les informations, les formulaires documents, procédures et services relevant de plusieurs services administratifs.

L'adoption de ce décret vise à réduire le temps et l'énergie dépensés par l'usager pour retrouver le service dont il a besoin.

I.11. AU TITRE DU MINISTERE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L'INNOVATION

Le Conseil a adopté un décret portant organisation du ministère de la Recherche scientifique et de l'innovation.

Ce décret vise à conformer l'organisation du ministère au nouveau décret portant organisation-type des départements ministériels.

I.12. AU TITRE DU MINISTERE DE L'ACTION SOCIALE ET DE LA SOLIDARITE NATIONALE

Le Conseil a adopté un décret portant organisation du ministère de l'Action sociale et de la solidarité nationale.

L'adoption de ce décret permet d'harmoniser le fonctionnement du ministère et de recadrer les missions de ses structures centrales pour tenir compte des innovations de l'organisation type des départements ministériels.

I.13. AU TITRE DU MINISTERE DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

Le Conseil a examiné un projet de loi portant définition et répression de la vente d'enfants, de la prostitution des enfants et de la pornographie mettant en scène des enfants.

Ce projet de loi est initié pour pallier les insuffisances de notre législation pénale en matière de protection des droits de l'enfant. L'adoption de cette loi constitue une avancée dans la promotion et la protection des droits de l'enfant et confirmera la fidélité du Burkina Faso à sa politique de défense et de promotion des droits humains.

II- COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le Secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres a fait au Conseil une communication relative à la participation du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE à la 3ème conférence au sommet du Traité d'amitié et de coopération entre le Burkina Faso et la République de Côte d'Ivoire, les 29 et 30 juillet 2013 à Yamoussoukro.

Au cours de ce sommet, le gouvernement burkinabè a tenu un Conseil des ministres conjoint avec celui de la Côte-d'Ivoire. Au terme des travaux, 19 accords ont été signés pour être mis en ½uvre au profit des deux pays frères.

Le Conseil note avec satisfaction les trois (3) décisions majeures relatives à la construction de l'autoroute Ouagadougou-Yamoussoukro, à la réhabilitation et au prolongement du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya-Tambao et à l'augmentation de 50 à 70 Mégawatts de la fourniture d'électricité au Burkina Faso par la Côte d'Ivoire.

II.2. Le ministre de l'Economie et des finances a fait au Conseil une communication relative aux conclusions de l'atelier de validation des réformes en matière de rationalisation du circuit de la dépense publique, tenu les 6 et 7 juin 2013 à Ouagadougou.

A l'issue de ses travaux, l'atelier national a examiné et validé les propositions de réformes relatives aux processus et responsabilités des acteurs du circuit de la dépense publique.

Il a par ailleurs fait au Conseil une communication relative à l'appréciation indépendante des services du Fonds monétaire international (FMI) sur les performances économiques du Burkina Faso sur la période 2007-2012.

Cette appréciation fait ressortir un progrès réel dans presque toutes les sphères de la vie économique et sociale de notre pays.

Le Conseil se félicite de ces performances et adresse ses encouragements à l'ensemble des acteurs qui ½uvrent au quotidien pour le développement économique et social de notre pays.

Le ministre de l'Economie et des finances a également fait au conseil une communication relative à l'organisation par la Loterie nationale burkinabè (LONAB) du 19ème tirage de la Tranche commune entente (TCE) au Burkina Faso, prévue pour se dérouler du 02 au 06 septembre 2013.

II.3. Le ministre des Mines et de l'énergie a fait au Conseil le point de l'exécution du programme présidentiel d'électrification des chefs lieux des communes rurales.

Ce programme vise à raccorder cinquante six mille cent (56 100) ménages dans trente huit (38) provinces des treize (13) régions du pays sur la période 2012-2014.

Le Conseil a pris note du bon niveau d'exécution et exhorte au strict respect des délais.

II.4. Le ministre de l'Industrie du commerce et de l'artisanat a fait au Conseil le bilan de la 5ème assemblée générale du Cadre de concertation tripartite sur les produits de grande consommation (CCT) tenue le 24 juillet 2013.

A l'issue de cette assemblée, des solutions ont été proposées par le secteur privé, la société civile et le gouvernement.

Il s'agit entre autres de la règlementation, de l'approvisionnement régulier du pays en produits de grande consommation et de la stabilisation des prix des céréales locales à travers des opérations de vente à prix social.

Le Conseil encourage l'ensemble des acteurs à poursuivre les concertations en vue de résoudre les problématiques liées aux coûts des produits de grande consommation.

II.5. Le ministre de l'Habitat et de l'urbanisme a fait au Conseil une communication relative à l'organisation des états généraux sur les lotissements au Burkina Faso prévus se tenir les 7 et 8 octobre 2013. L'objectif de ces états généraux est de tirer les leçons des pratiques des lotissements au Burkina Faso, comprendre les difficultés et trouver des solutions.

II.6. Le ministre de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l'emploi a fait au Conseil une communication relative à la commémoration de la Journée internationale de la jeunesse (JIJ) 2013 qui aura lieu le 12 août 2013 à Bobo Dioulasso, sous le thème « Jeunes et migrations, quels enjeux pour le Burkina Faso ? »

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO
- Madame Salamata SAWADOGO/TAPSOBA, Mle 30 117 N, Magistrat, grade exceptionnel est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso en Afrique du Sud ;
- Madame Kombi Aline KOALA/KABORE, Mle 26 983 B, Professeur de lettres, 1ère classe, 12ème échelon est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso à Dakar, République du Sénégal ;
- Madame Clémence TRAORE/SOME, Economiste gestionnaire est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso à Accra, République du Ghana.

B. AU TITRE DU MINISTERE CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS ET DES REFORMES POLITIQUES

­- Monsieur Bonsouindé OUEDRAOGO, Mle 47 654 P, Professeur certifié des lycées et collèges, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Inspecteur technique ; ­- Monsieur Yaya Tamani GNANOU, Mle 26 877 Y, Conseiller de presse et techniques de l'information, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Inspecteur technique.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES

- Madame Viviane Yolande COMPAORE/OUEDRAOGO, Mle 17 478 H, Attachée des affaires économiques, 1ère classe, 8e échelon, est nommée Inspecteur des finances ;

Sont nommées au poste de Directeur du Contrôle des Marchés Publics et des Engagements Financiers des Ministères et Institutions, les personnes suivantes : ­- Cour des Comptes, Monsieur Yezouma BADOUN, Mle 104 244 G, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Grande Chancellerie, Monsieur Assane SANFO, Mle 119 327 V, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;

- Ministère de l'Administration Territoriale et de la Sécurité, Monsieur Sidiki COULIBALY, Mle 56 690 G, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 6ème échelon ;

- Ministère de l'Agriculture et de la Sécurité Alimentaire, Madame Djenèba KOTE, Mle 59 649 Y, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 5ème échelon ;

- Ministère de l'Eau de l'Aménagement Hydraulique et de l'Assainissement, Monsieur Thimoté DAKUYO, Mle 49 065 E, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;

- Ministère de la Culture et du Tourisme, Monsieur Michel OUABA, Mle 91 226 U, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;

- Ministère du Développement de l'Economie Numérique et des Postes, Monsieur Windeyam Vincent de Paul YAMEOGO, Mle 58 689 T, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;

- Ministère de la Recherche Scientifique et de l'Innovation, Monsieur Irissa BELEM, Mle 49 064 W, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon.

Sont nommées au poste de Directeur provincial du Contrôle des marchés publics et des engagements financiers, les personnes dont les noms suivent :
- Province de la Kossi (Nouna), Monsieur Bakary DRABO, Mle 104 264 D, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Province du Bazèga (Kombissiri), Monsieur Pascal MINOUGOU, Mle 51 151 H, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Province du Nayala (Toma), Monsieur Wendpanga Florent SAWADOGO, Mle 104 845 T, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Province du Soum (Djibo), Monsieur Sékou Amadou CISSE, Mle 41 144 S, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon ;
- Province du Kénédougou (Orodara), Monsieur Maxime OUBDA, Mle 111 137 X, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Province du Nahouri (Pô), Monsieur Soumaïla LOABA, Mle 111 133 R, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Province du Bam (Kongoussi), Monsieur Guibrila DIALLO, Mle 32 017 C, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Province de Ganzourgou (Zorgho), Madame Nina Boualani LANKOANDE, Mle 55 708 S, Contrôleur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Province du Zandoma (Gourcy), Monsieur Martin SIMPORE, Mle 32 006 U, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Province du Noumbiel (Batié), Monsieur Norbert YAMEOGO, Mle 49 099 L, Contrôleur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Province du Passoré (Yako), Monsieur Justin Mathieu BADOLO, Mle 91 232 H, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 4ème échelon ;
- Province des Balè (Boromo), Monsieur Tilado Romaric SEBGO, Mle 96 914 U, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Province de la Bougouriba (Diébougou), Monsieur Alban SAWADOGO, Mle 91 671 E, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Province de la Sissili (Léo), Monsieur Seydou DIALLO, Mle 216 136 K, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Province du Lorum (Titao), Monsieur Salif OUEDRAOGO, Mle 104 834 Y, Contrôleur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Province du Sourou (Tougan), Monsieur Iwaoga POUYA, Mle 104 290 V, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Province du Tuy (Houndé), Monsieur Ardjouma HEMA, Mle 208 049 S, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Province du Sanguié (Réo), Monsieur Boureima KABORE, Mle 19 774 A, Contrôleur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Province de la Tapoa (Diapaga), Monsieur Némedon BOUDO, Mle 97 601 X, Contrôleur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Province du Ioba (Dano), Monsieur Oumar BELEM, Mle 216 131 U, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Province de la Kompienga (Pama), Monsieur Sibiri Dieudonné SANKARA, Mle 216 151 X, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon.

Sont nommées au poste de Directeur du Contrôle des marchés publics et des engagements financiers des établissements publics de l'Etat (D-CMEF/EPE), les personnes suivantes :

- Centre Hospitalier Régional de KOUDOUGOU, Monsieur Marou SANFO, Mle 40 416 F, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Centre Hospitalier Régional de Ouahigouya, Monsieur Salifou SARAMBE, Mle 216 153 C, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;

- Université de Koudougou, Monsieur Alfred Tony Martin Kuassi HUGBEKE, Mle 35 742 Y, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 5ème échelon ;
- Ecole Nationale des Enseignants du Primaire de Ouahigouya, Monsieur Ouanimité Romain GNOUMOU, Mle 104 263 P, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Ecole Nationale des Enseignants du Primaire de Gaoua, Monsieur Achille Eric ZONGO, Mle 104 864 F, Contrôleur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Centre Hospitalier Régional de TENKODOGO, Monsieur Aimé Innocent Missida KABORE, Mle 104 262 B, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Service National de Développement, Monsieur Ibrahiman OUEDRAOGO, Mle 104 831 P, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Institut Des Sciences, Monsieur Sogossoum SANON, Mle 70 398 N, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Office de Santé des Travailleurs, Madame Sophie COMBARY, Mle 35 743 L, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 4ème échelon ;
- Centre Hospitalier Universitaire Pédiatrique Charles De Gaulle, Monsieur Irisso MANDE, Mle 29 470 X, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Centre National de Recherche Scientifique et Technologique, Monsieur Léopold TIESSE, Mle 104 275 Y, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Agence Nationale pour l'Emploi, Monsieur Yacouba KANDAO, Mle 24 948, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 6ème échelon ;
- Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature, Madame Noellie YOUGBARE/DJIGUIMDE, Mle 35 747 T, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 4ème échelon ;
- Maison de l'Enfance André Dupont de Orodara, Monsieur Madi SAWADOGO, Mle 104 842 G, Contrôleur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ; ­- Office de Gestion des infrastructures sportives, Monsieur Vincent Simplice Relwindé GUISSOU, Mle 41 574 J , Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 11ème échelon ; ­- Institut National des Sciences des Sociétés, Monsieur Yacouba DERRA, Mle 208 047 G, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 2ème échelon ;
- Centre Hospitalier Universitaire Souro SANON, Monsieur Moussa SAVADOGO, Mle 14 435 V, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 7ème échelon ;
- Centre-Muraz, Monsieur Bernard KABRE, Mle 111 130 N, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Agence pour la Promotion des Exportations du Burkina, Monsieur Issa RAMDE, Mle 91 676 H, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Ecole nationale des enseignants du primaire de Dori, Monsieur Noundjoa Jean Luc YONLY, Mle 216 161 L, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Centre hospitalier régional de Kaya, Monsieur Tibila Albert DIPAMA, Mle 19 778 G, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 4ème échelon ;
- Institut géographique du Burkina, Monsieur Louis TERI, Mle 59 921 L, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Centre d'éducation spécialisée et de formation de Gampéla, Monsieur Souleymane HEMA, Mle 112 413 U, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon ;
- Centre National des ¼uvres Universitaires, Madame Jonabo SIONNE/SAMADOULOUGOU, Mle 72 165 N, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 5ème échelon ;
- Salon Internationale de l'Artisanat de Ouagadougou, Monsieur Paguidba dit David SAWADOGO, Mle 104 285 J, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 3ème échelon ;
- Centre Hospitalier Régional de Fada N'Gourma, Monsieur Vla TRAORE, Mle 72 312 R, Administrateur des Services Financiers, 1ère classe, 1er échelon.

D. AU TITRE DU MINISTERE DE L'ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA SECURITE

­- Monsieur Saïdou ZETIYENGA, Mle 69 206 W, Administrateur civil, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Inspecteur général des services de l'administration territoriale ;

­- Monsieur Cyrille SANON, Mle 57 716, Commissaire principal de police, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur de cabinet ;

­- Madame Kabou SENI, Mle 23 643 R, Administrateur civil, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice générale de l'administration du territoire ;

­- Madame Andréa Marie KABORE/OUEDRAOGO, Mle 28 148, Administrateur civil, 1ère classe, 5ème échelon est nommée Directrice générale du suivi des élections et des partis politiques ;

­- Monsieur Kayaba Aristide BERE, Mle 212 172 P, 1ère classe, 3ème échelon est nommé Directeur général des libertés publiques ;

­- Madame Joséphine KOUARA APIOU/KABORE, Mle 25 760 S, Administrateur civil, 1ère classe, 11ème échelon, est nommée Secrétaire permanent de la commission nationale des frontières ;

­- Monsieur Idrissa BARRY, Mle 212 177 V, Administrateur civil, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directeur général des études et des statistiques sectorielles.

­- Monsieur Tanra YARO, Mle 12 811 T, Commissaire principal de police, est nommé Directeur des unités d'intervention ;

­- Madame Nènè Amy OUEDRAOGO, Mle 111 483 W, Commissaire de police, est nommée Directrice de la police judiciaire ;

­- Monsieur Wendongoudi Hamadou GUIGMA, Mle 57 712, Commissaire principal de police, est nommé Directeur de l'académie de police à la direction générale des écoles de police ;

­- Monsieur Lacina OUEDRAOGO, Mle 111 496 R, Commissaire de police, est nommé Directeur du matériel et du budget ;

­- Monsieur Missa MILLOGO, Mle 111 492 U, Commissaire de police, est nommé Directeur de la police technique et scientifique ;

­- Monsieur Ambroise SOME, Mle 28 127 B, administrateur civil, est nommé Secrétaire général de la Région du Sahel.

­- Monsieur Wougou Clément GANSONRE, Mle 11 115, administrateur Civil est nommé Conseiller technique de gouverneur de la Région du Plateau Central ;

­- Monsieur Ouahabou SONGNE, Mle 17 904 U, Commissaire de police, est nommé Directeur régional de la police nationale du Centre-Est ;

­-Madame Marie Denise SEBGO, Mle 57 727 X, Commissaire principal de police, est nommée Directrice régionale de la police nationale du Plateau Central ;

­- Monsieur Edgard BAMOUNI, Mle 217 562 E, Commissaire de police, est nommé Directeur provincial de la police nationale du Namentenga ;

­- Monsieur Yacouba TOU, Mle 24 455 F, Commissaire de police, est nommé Directeur provincial de la police nationale du Noubiel ;

­- Monsieur Noraogo Innocent OUEDRAOGO, Mle 24 358 V, Commissaire de police, est nommé Directeur provincial de la police nationale des Balé ;

­- Madame Hakoro Ruth COULIBALY, Mle 12 978 U, Commissaire de police, est nommée Directrice provinciale de la police nationale du Bazèga ;

­- Monsieur Zéi SINARI, Mle 27 542, Commissaire de police, est nommé Directeur provincial de la police nationale de la Tapoa.

Sont nommées au poste de Haut-commissaire de province les personnes dont les noms suivent :

­ Province du Bam, Madame Claudine DANGOURI/ILBOUDO, Mle 23 660 K, administrateur civil ;

­ Province du Boulkiemdé, Monsieur Damien GAMPINE, Mle 23 559 P, administrateur civil ;

­Province du Sourou, Monsieur Hassane SAWADOGO, Mle 19 936 F, administrateur civil ; ­ Province de la Tapoa, Monsieur Yala DAHOUROU, Mle 25 669 G, administrateur civil ; ­ Province du Zondoma, Monsieur P. Samuel ZOUNGRANA, Mle 65 285 P, administrateur civil ;

Sont nommées au poste de Secrétaire général de province les personnes dont les noms suivent :
- Province de l'Oudalan, Monsieur Babi ZIDA, Mle 91 926 J, administrateur civil ;
- Province de la Tapoa, Monsieur Koudtiga Théophile OUEDRAOGO, Mle 59 772 E, administrateur civil ;
- Province du Yagha, Monsieur Dramane SANOU, Mle 91 869 C, administrateur civil ;

Sont nommées au poste de préfet de département les personnes dont les noms suivent :

Province des Balé,
- Département de Fara, Monsieur K. Polycarpe ZIDA, Mle 32 445 L, Secrétaire administratif ;

Province du Bam,
- Département de Bourzanga, Monsieur W. Isaï BAMOGO, Mle 212 064 G, Secrétaire administratif ;

Province des Banwa,
- Département de Sanaba, Monsieur Nestor TOE, Mle 212 132 H, Secrétaire administratif ;
- Département de Solenzo, Monsieur Issa DEME, Mle 200 297 Z, Secrétaire administratif

Province de la Bougouriba
- Département de Nioronioro, Monsieur Martin ZOUNDI, Mle 220 651 T, Secrétaire administratif

Province du Boulgou,
- Département de Béguédo, Monsieur Alassane LENE, Mle 103 780 D, Adjoint administratif
- Département de Boussouma, Monsieur Isaac SOURGOU Mle 23 705 D, Secrétaire administratif

Province du Boulkiemdé
- Département d'Imasgho, Monsieur Kakolou ZIBA, Mle 70 592 X, Secrétaire administratif ;
- Département de Ramongo, Madame Thérèse KABORE, Mle 91 604 M, Secrétaire administratif ;
- Département de Sabou, Madame Catherine OUATTARA, Mle 74 469 L, Secrétaire administratif.

Province de la Comoé
- Département de Bérégadougou, Monsieur Y. Silvère SAWADOGO, Mle 98 036 E, Secrétaire administratif ;
- Département de Soubakaniédougou, Monsieur Jérôme SARAMBE, Mle 200 360 S, Secrétaire administratif ;
- Département de Tiéfora, Monsieur Océni OUEDRAOGO, Mle 23 619 E, Secrétaire administratif.

Province du Gourma
- Département de Fada, Monsieur W. Patrice KONKOBO, Mle 111 300 Y, Administrateur civil ;
- Département de Yamba, Monsieur Aimé Maxime ONADJA, Mle 28 054 H, Adjoint administratif.

Province du Ganzourgou
- Département de Kogho, Monsieur Alaye SAWADOGO, Mle 98 035 G, Secrétaire administratif.

Province du Houet
- Département de Bama, Monsieur Fulgence BAYALA, Mle 200 286 R, Secrétaire administratif ;
- Département de Bobo-Dioulasso, Monsieur Karim OUEDRAOGO, Mle 105 201 D, Administrateur civil.

Province du Ioba
- Département de Dissin, Monsieur Moumouni OUEDRAOGO, Mle 220 629 B, Secrétaire administratif ;
- Département de Zambo, Monsieur Bia TOPAN, Mle 75 963 G, Secrétaire administratif.

Province du Kénédougou
- Département de N'Dorola, Madame Fatimata OUEDRAOGO, Mle 212 099 S, Secrétaire administratif.

Province de la Komandjari
- Département de Bartiebougou, Monsieur Lamine ZIDOUEMBA, Mle 212 149 N, Secrétaire administratif ;
- Département de Gayéri, Monsieur Lucien KINDA, Mle 105 274 N, Secrétaire administratif.

Province de la Kompienga
- Département de Pama, Monsieur Siaka SANOU, Mle 104 425 L, Administrateur civil.

Province de la Kossi
- Département de Bomborokuy, Monsieur Moussa SANOU, Mle 200 358 D, Secrétaire administratif ;
- Département de Bourasso, Madame Maminata SAWADOGO, Mle 212 116 H, Secrétaire administratif ;
- Département de Doumbala, Monsieur Mahamadou ZABSONRE, Mle 94 375 T, Secrétaire administratif ;
- Département de Madouba, Monsieur Adama DAMOUE, Mle 46 812 M, Officier de police.

Province du Koulpelogo
- Département de Dourtenga, Monsieur Eugène YAMEOGO, Mle 73 731 P, Secrétaire administratif ;
- Département de Sangha, Monsieur Issa DABONE, Mle 212 073 K, Secrétaire administratif.

Province du Kouritenga
- Département de Ademtenga, Monsieur Joseph Claver KADIO, Mle 212 077 D, Secrétaire administratif ;
- Département de Kando, Madame Kanlaf YATTARA/THIOMBIANO, Mle 25 432 X, Secrétaire administratif.

Province de la Léraba
- Département de Ouéléni, Monsieur M. Ibrahim SANKARA, Mle 105 283 K, Secrétaire administratif.

Province du Loroum
- Département de Sollé, Monsieur Sougué BENIN, Mle 200 290 R, Secrétaire administratif.

Province du Mouhoun
- Département de Douroula, Monsieur Souleymane SANON, Mle 98 034 K, Secrétaire administratif ;
- Département de Ouarkoye, Madame Kotimy SERE/DIALLO, Mle 72 308 N, Secrétaire administratif.

Province du Nahouri
- Département de Pô, Monsieur Karim BARRO, Mle 212 397 V, Administrateur civil.

Province du Namentenga
- Département de Bouroum, Monsieur Pierre Claver BANCE, Mle 74 751 K, Secrétaire administratif.

Province du Nayala
- Département de Gossina, Monsieur Adolphe Bruno YAMEOGO, Mle 28 172 L, Secrétaire administratif ;
- Département de Yaba, Monsieur Alphonse SEOGO, Mle 212 121 A, Secrétaire administratif.

Province de l'Oudalan
- Département de Markoye, Monsieur Adama BARRY, Mle 220 566 Y, Secrétaire administratif. Province du Poni
- Département de Glomblora, Monsieur Brahiman TRAORE, Mle 91 376 G, Secrétaire administratif.

Province du Sanmatenga
- Département de Pissila, Monsieur Emile HIEN, Mle 200 306 M, Secrétaire administratif.

Province du Séno
- Département de Dori, Monsieur Auguste KINDA, Mle 91 868 B, Administrateur civil.

Province de la Sissili

- Département de Niabouri, Monsieur Abdoul Karim ZONGO, Mle 54 578 B, Secrétaire administratif ;
- Département de Tô, Madame Eugénie KABORE, Mle 74 468 K, Secrétaire administratif.

Province du Soum

- Département de Arbinda, Monsieur Boniface SAWADOGO, Mle 200 363 U, Secrétaire administratif.

Province du Sourou

- Département de Kiembara, Monsieur Sévérin SANOU, Mle 88 825 N, Secrétaire administratif ;
- Département de Tougan, Monsieur Valentin GNANOU, Mle 220 654 B, Administrateur civil ;
- Département de Toéni, Monsieur Gaston KONTOGOM, Mle 200 320 Y, Secrétaire administratif.

Province de la Tapoa

- Département de Logobou, Monsieur S. Aboubacar TRAORE, Mle 200 381 W, Secrétaire administratif.

Province du Tuy

- Département de Béréba, Monsieur Ousmane BOUDA, Mle 67 617 S, Secrétaire administratif.

Province du Yagha
- Département de Boundoré, Monsieur Trôh Djibril TOU, Mle 220 645 Z, Secrétaire administratif.

Province du Yatenga
- Département de Kossouka, Monsieur Hassami BAMOGO, Mle 212 063 W, Secrétaire administratif ;
- Département de Tangaye, Monsieur Yakouba OUEDRAOGO, Mle 200 349 U, Secrétaire administratif ;
- Département de Zogoré, Monsieur Mathurin DEMBELE, Mle 105 265 L, Secrétaire administratif.

Province du Zandoma

- Département de Bassi, Monsieur Césaire Bélili BATIONO, Mle 200 285 M, Secrétaire administratif.

Province du Ziro
- Département de Bougnounou, Monsieur Nongdo Phillippe KABORE, Mle 91 921 B, Secrétaire administratif.
- Département de Gao, Madame Christine ZIDA/SAWADOGO, Mle 76 174 L, Secrétaire administratif.
- Département de Nébiélianayou, Monsieur B. Simon BATIONO, Mle 212 068 A, Secrétaire administratif.

Province du Zoundwéogo
- Département de Guiba, Monsieur Kouka OUEDRAOGO, Mle 28 395 L, Secrétaire administratif ;
- Département de Manga, Monsieur Karim KOUMA, Mle 73 679 R, Administrateur civil.

E. AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DE L'ENERGIE

­- Monsieur Emmanuel NONYARMA, Mle 151 368 T, Ingénieur de l'énergie, est nommé Secrétaire général ;
­- Madame Madiara SAGNON/TOU, Mle 52 151 G, Administrateur des services financier, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Conseiller technique ;
­- Monsieur Mabourlaye NOMBRE, Mle 028 063 E, Attaché des affaires économiques, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
­- Monsieur Lamoussa Windpingré Pascal ZOMBRE, Mle 130 355 G, Magistrat, est nommé Conseiller technique ;
­- Monsieur Moussa OUATTARA, Mle 501 592 D, Ingénieur électricien, est nommé Conseiller technique,
­- Monsieur Rimnogdo Narcisse SAWADOGO, Mle 7 581 P, Ingénieur électricien mécanicien, est nommé Directeur général de l'énergie ;
­- Monsieur Jean Alphonse SOME, Mle 15 687 220, Ingénieur Géologue, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Directeur général des carrières ;
­- Monsieur Pascal DIENDERE, Mle 28 462 Y, Conseiller des affaires économiques, est nommé Directeur général des mines et de la géologie.
­- Monsieur Harouna SANA, Mle 50 295 Z, Conseiller en sciences et techniques de l'information, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur de la communication et de la presse ministérielle ;
­- Monsieur Arouna SANDWIDI, Mle 117 214 K, Juriste, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur des affaires juridiques et de la prospection ;
­- Monsieur Jean Paul YANOGO, Mle 506 644 E, Ingénieur électromécanicien, est nommé Directeur de l'énergie électrique et de la promotion de l'électrification rurale ;
­- Monsieur Moumouni OUEDRAOGO, Mle 35 076 S, Professeur certifié, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur des hydrocarbures ;
­- Monsieur Jean de Dieu YAMEOGO, Mle 220 7895 X, Ingénieur électromécanicien, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Directeur des énergies renouvelables et des énergies domestiques.
­- Monsieur Dieudonné ZOUNGRANA, Mle 506 382, Comptable, est nommé Directeur de la promotion des économies d'énergie ;
­- Monsieur Oumarou MANDE, Mle 58 065 V, Professeur des lycées et collèges, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
­- Monsieur Michel Ernest FORO, Mle 32 018 S, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur des affaires financières.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA FEMME ET DU GENRE

­- Monsieur Emmanuel SIMBONE, Mle 28 747 A, Inspecteur de l'enseignement du premier degré, 1ère classe, 5ème échelon est nommé Directeur régional de la Promotion de la Femme et du Genre du Centre-sud, Manga ;
­- Monsieur Hama LY, Mle 35 896 H, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional de la Promotion de la Femme et du Genre du Sahel, Dori ;
­- Madame Alimata SODORE/OUEDRAOGO, Mle 26 524 W, Conseillère pédagogique itinérante, 1ère classe, 9ème échelon, est nommée Directrice régionale de la Promotion de la Femme et du Genre du Centre-ouest, Koudougou ;
­- Madame Azèta OUEDRAOGO/OUEDRAOGO, Mle 33 808 Z, Professeur certifié, 1ère classe, 12ème échelon, est nommée Directrice régionale de la Promotion de la Femme et du Genre du Nord, Ouahigouya ;
­- Madame Fatimata SORE/ZONGO, Mle 18 465 Y, Professeur certifié des lycées et collèges, 3ème classe, 4ème échelon, est nommée Directrice régionale de la Promotion de la Femme et du Genre du Centre, Ouagadougou ;
­- Monsieur Kouma Léopold SAMPEBGO, Mle 39 843 R, Conseiller d'administration scolaire et universitaire, est nommé Directeur régional de la Promotion de la Femme et du Genre du Plateau-central, Ziniaré ;
­- Madame Marie Placide YOUGBARE, Mle 119 260 W, Professeur des lycées et collèges, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice régionale de la Promotion de la Femme et du Genre du Centre-nord, Kaya ;
­- Madame Mamounata ZIDA/KIEMTORE, Mle 28 867 F, Conseillère pédagogique itinérante, 1ère classe, 8éme échelon, est nommée Directrice régionale de la Promotion de la Femme et du Genre des Cascades, Banfora ;
­- Monsieur Managabamba Rasmané OUEDRAOGO, Mle 43 478 E, Conseiller d'administration scolaire et universitaire, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur régional de la Promotion de la Femme et du Genre des Hauts-Bassins, Bobo-Dioulasso.

G. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

­- Monsieur Siaka BANON, Mle 37 573 Z, Ingénieur du génie sanitaire, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
­- Monsieur Mété BOUNKOUNGOU, Mle 17 763 C, Médecin, 3ème classe, 5ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
­- Monsieur Sambo Paul NIKIEMA, Mle 66 288 Y, Administrateur des hôpitaux et des services de santé, 1ère classe, 11 échelon, est nommé Conseiller technique.
­- Monsieur Bocar Amadou KOUYATE, Mle 018 038 D, Médecin de santé publique, 3ème classe, 5ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
­- Monsieur Souleymane SAVADOGO, Mle 130 290 S, Magistrat, est nommé Conseiller technique.

H. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

- ­Madame Zénaba COULIBALY/ SERE, Mle 205 797 M, Informaticienne, 1ère classe, 2ème échelon est nommée Chef de département de l'équipement et du suivi des infrastructures du Secrétariat permanent de l'administration électronique ;
­- Monsieur Issouf ZIDA, Mle 212 387 J, Inspecteur du travail, 1ère classe, 2ème échelon est nommé Chef de département de la législation et de la réglementation du Secrétariat permanent de l'administration électronique.

I. AU TITRE DU MINISTERE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L'INNOVATION ­- Monsieur Prosper TAPSOBA, Mle 34 962 N, Conseiller d'intendance scolaire et universitaire, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chargé d'Etudes ;
­- Monsieur Mamadou SANOGO, Mle 105 096 M, Professeur certifié, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chargé d'Etudes ;
­- Monsieur Dimitri Tarwensèga ZOUBGA, Mle 48 613 F, Conseiller d'intendance scolaire et universitaire, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Chargé d'Etudes.

J. AU TITRE DU MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

- Madame Georgette DARGA, Mle 50 294 V, Conseiller en sciences et techniques de l'information et de la communication, 1ère classe 5è échelon, est nommée Directrice de la Communication et de la Presse Ministérielle ;

- Monsieur Delwendé NABAYAOGO, Mle 109 893 U, Technicien Supérieur de l'Environnement, 1ère classe, 4ème échelon est nommé Directeur National de l'Autorité Nationale de la Radioprotection et de Sûreté Nucléaire ;

- Monsieur Gontran Yanbèfar SOME, Mle 215 332 G, Juriste, est nommé Directeur des Affaires Juridiques et du Contentieux (DAJC) ;

- Monsieur Kassum Moro ZIDA, Mle 35 926 Y, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon est nommé Directeur des affaires financières et comptable de l'Office national des aires protégées (OFINAP).

H. AU TITRE DU MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES ET HALIEUTIQUES

­- Madame Mwinyel Jocelyne Rolande BOUNTOULOUGOU/SOME, Mle 74 818 R, Vétérinaire, est nommée Secrétaire général ;
­- Madame Jeanne SOMDA/SOULAMA, Mle 130 196 U, Magistrat, est nommée Conseiller technique ;
­- Monsieur Yamvénéguéré Alexandre SAWADOGO, Mle 22 398 R, Ingénieur d'élevage, est nommé Conseiller technique ;
­- Monsieur Adama OUEDRAOGO, Mle 43 634 Y, Docteur vétérinaire, est nommé Conseiller technique ;
­- Monsieur Oumarou WANGO, Mle 23 805 M, Ingénieur d'élevage, est nommé Directeur de cabinet ;
­- Madame Aïssata Laetitia FORO/DARGA, Mle 26 909 S, Ingénieur d'élevage, est nommée Inspecteur technique des services ;
­- Monsieur Marcel NAGALO, Mle 23 061 R, Docteur vétérinaire, est nommé Inspecteur technique des services.

K. AU TITRE DU MINISTERE DE L'EAU, DES AMENAGEMENTS HYDRAULIQUES ET DE L'ASSAINISSEMENT

- Monsieur Oumarou LANKOANDE, Mle 24 151 M, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur général des études et des statistiques ;

- Monsieur Mahamadi PORGO, Mle 35 863 S, Ingénieur du génie rural, 1ère classe, 11ème échelon est nommé Directeur Général des bassins hydrographiques ;

- Monsieur Seydina Oumar TRAORE, Mle 104 519 H, Ingénieur hydrogéologue, 1ère Classe, 4ème échelon est nommé Directeur Général des Aménagements hydrauliques ;

- Madame Joséphine Amédée OUEDRAOGO/BARRO, Mle 28 978 B, Ingénieur du génie rural, 1ère classe, 14ème échelon est nommée Directrice Générale de l'Assainissement, des Eaux usées et Excréta (DGAEUE) ;

- Madame Larba NABA/OUOBA, Mle 44 037, Professeur certifié, 1ère classe, 10ème échelon, est nommée Chargée de missions.

L. AU TITRE DU MINISTERE DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION

- Monsieur Daniel Coulibaly, Mle 24 135 H, Administrateur civil, 1ère Classe, 9e échelon, est nommé Secrétaire Permanent de la Conférence Nationale de la Décentralisation (SP/CONAD) ;

- Madame S. Aicha Blandine DIALLO, Mle 212 274 X, Conseiller en aménagement du territoire et développement local, 1ère classe, 2e échelon, est nommée Directrice de la promotion du développement local à la Direction Générale de l'Aménagement du Territoire et du Développement Local (DGAT- DL) ;

- Monsieur Alfred Jonas TONDE, Mle 111 243 K, Géographe, 1ère classe, 3e échelon, est nommé Directeur de l'aménagement du territoire à la Direction Générale de l'Aménagement du Territoire et du Développement Local (DGAT- DL) ;

- Monsieur Dramane SAVADOGO, Mle 220 687 B, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur de la promotion des investissements et des finances locales à la Direction Générale de la Décentralisation (DGD) ;

- Madame A. Françoise Romaine ZANRE/SOME, Mle 59 767 N, Administrateur civil, 1ère classe, 5e échelon, est nommée Directrice de la législation et du suivi des compétences transférées à la Direction Générale de la Décentralisation (DGD) ;

- Madame Dafing Toumoué Hélène SANFO/YE, Mle 23 567 K, Administrateur civil, 1ère classe, 11e échelon, est nommée Directrice de la tutelle et de l'appui conseil aux collectivités à la Direction Générale de la Décentralisation (DGD).

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D'ADMINISTRATION

A. AU TITRE DU MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES

Le Conseil a adopté deux (02) décrets :

Le premier décret renouvelle le mandat de Madame Noumpoua Adélaïde Marie Eudoxie NARE/DIAMOUGOU, Mle 13 262 A, Inspecteur des Impôts, Administrateur représentant le Ministère de l'Economie et des finances.

Le même décret la nomme Présidente du Conseil d'administration de la Loterie nationale burkinabè (LONAB).

Le second décret renouvelle le mandat de Madame Kadiatou OULLA/PARE, Mle 58 445 H, inspecteur du trésor, Administrateur représentant le ministère de l'Economie et des finances au Conseil de Gestion du fonds d'appuis aux activités rémunératrices des femmes (FAARF).

B. AU TITRE DU MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de deux (02) administrateurs au Conseil d'administration de la société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGESS).

Au titre du Ministère de l'Agriculture et de la sécurité alimentaire ­- Monsieur Moussa MAÏGA, Mle 56 706 D, Administrateur des services financiers.

Au titre du personnel de la SONAGESS

­- Monsieur Lambert Léopold OUEDRAOGO, Mle 423 080, Electromécanicien.

C. AU TITRE DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES, DU DESENCLAVEMENT ET DES TRANSPORTS

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Monsieur Sidiki SANOU, Mle 59 691 L, Conseiller en gestion des ressources humaines, Administrateur représentant l'Etat au Conseil d'administration de l'Ecole de formation et de perfectionnement des travaux publics (EFP-TP) en remplacement de Monsieur Aimé P. Camille SOUBEIGA dont il termine le mandat.

D. AU TITRE DU MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS

Le Conseil a adopté deux (02) décrets : Le premier décret porte nomination de membres au Conseil d'administration de l'Office de gestion des infrastructures sportives (OGIS) :

Administrateur représentant le ministère des sports et des loisirs. ­ - Monsieur Rasmané SAWADOGO, Mle 34 298 U, Professeur certifié d'Education physique et sportive.

Administrateur représentant les Fédérations sportives

- Colonel B. Richard PAKODTOGO, Officier ;
­- Monsieur Casimir SAWADOGO, Mle 49 367 P, Inspecteur divisionnaire des Douanes.

Administrateur représentant le personnel de l'OGIS

­- Monsieur Rasmané YAMEOGO, Electronicien.

Le second décret nomme monsieur Rasmané SAWADOGO, Mle 34 298 U, professeur certifié, Président du conseil d'administration de l'Office de gestion des infrastructures sportives (OGIS).

Le Ministre de la Communication Porte-parole du Gouvernement

Alain Edouard TRAORE Officier de l'Ordre National

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

ministres

AFP

Gambie: dix ministres du gouvernement Barrow prêtent serment

Gambie: dix ministres du gouvernement Barrow prêtent serment

AFP

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

AFP

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

août

AFP

Epidémie de fièvre au Niger: 32 morts depuis fin août

Epidémie de fièvre au Niger: 32 morts depuis fin août

AFP

Zambie: l'élection présidentielle fixée au 11 août 2016

Zambie: l'élection présidentielle fixée au 11 août 2016

AFP

L'Egypte va inaugurer sa seconde voie du canal de Suez le 6 août

L'Egypte va inaugurer sa seconde voie du canal de Suez le 6 août

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013