mis à jour le

Personnes handicapées : Des recommandations pour leur prise en compte dans les activités sportives

Le mercredi 31 juillet 2013 dans la salle 109 du stade du 04 août s'est tenu un atelier de restitution d'une étude. « L'accès des services de sport par les personnes handicapées au Burkina Faso » était le thème de cette étude. Commanditée par l'ONG britannique Skillshare international à travers son programme Coaching for Hope, et avec l'appui de Laureus Fondation, cette étude servira d'outil de plaidoyer après son amendement. L'atelier a regroupé les différents acteurs concernés par le sujet. Recueillir les apports, corrections, recommandations pour améliorer le contenu de l'étude étaient les objectifs de cet atelier.

Aujourd'hui, l'inclusion des personnes handicapées dans les projets et programmes de développement se présente comme l'un des défis majeurs auxquels sont confrontés les acteurs de développement. Aussi, la conception de l'inclusion se doit-elle de prendre en compte l'ensemble des besoins de développement psychoaffectif et moteur de l'être humain considéré comme un élément d'un ensemble social en perpétuel interaction avec son milieu. Ainsi, Skillshare international veut apporter sa contribution par le développement d'un programme de sport en faveur des personnes handicapées au Burkina Faso.

Les motivations relatives à la réalisation de cette étude.

Selon le recensement général de la population et de l'habitation (RGPH) au Burkina Faso, on dénombrait en 2006, 168 094 personnes handicapées au Burkina Faso, soit 1,2% de la population. Les principales formes de handicap rencontrées au Burkina Faso sont au nombre de quatre. Il s'agit du handicap moteur, mental, visuel et auditif qui à elles seules représentent 79,25% des cas de handicap. Les hommes avec 52,74% des cas et un taux de prévalence de 1,31% sont plus touchés contre 47, 26% des femmes avec un taux de prévalence de 1,10%.

Skillshare international, à travers son programme Coaching for Hope fait la promotion des droits des personnes vivant avec un handicap. A cet effet, Coaching for Hope a engagé un programme triennal qui va concerner le Mali et le Burkina Faso. « Avant donc de rentrer dans le vif de nos activités, nous avons voulu connaître l'existant afin de faciliter l'évaluation de notre travail au terme du projet » selon Simon A. D. Y. Ziba, représentant de Skillshare international en Afrique de l'ouest. Et ajoute-t-il, l'étude nous servira donc de repères et nous fournira des indicateurs, des statistiques que nous utiliserons à la fin de notre projet.

Les objectifs de l'étude.

Deux consultants indépendants, Hamidou Ouédraogo et Soumaïla Zoom ont réalisé l'étude dont les principaux objectifs sont les suivants :

- faire l'état des lieux des infrastructures sportives adaptées aux personnes handicapées ;
- faire l'état des lieux des actions antérieures entreprises pour faciliter la pratique du sport par les personnes handicapées ;
- proposer des actions de mobilisation sociale et de plaidoyer en faveur du sport pour les personnes handicapées ;
- définir des stratégies pérennes pour faciliter la pratique sportive par les personnes handicapées.

Les contributions des particpants

Une cinquantaine de structures gouvernementales et associatives ont pris part à cet atelier d'après Simon Ziba. « Nous les avons invités afin qu'ils enrichissent davantage ce rapport d'étude par leurs contributions » poursuit-il.

Les différents apports des participants étaient basés sur le fond du document notamment sur les recommandations faites par les consultants, sur l'absence de données chiffrées dans l'étude. Aussi, les participants ont-ils proposé de modifier le titre car c'est la ville de Ouagadougou seule, qui a été prise en compte dans la réalisation de l'étude.

« Avec les différentes contributions des participants, nous aurons un rapport définitif qui nous fournit des informations précieuses pour un plaidoyer adéquat auprès des acteurs concernes et des bailleurs » affirme M Ziba.

Les grandes conclusions de l'étude

En rappel, les conclusions de l'étude révèlent l'existence de quelques acquis et insuffisances, mais aussi des opportunités en matière de promotion de sport pour personnes handicapées. Et des propositions ont été formulées dans le but d'améliorer d'une part l'accès du sport par les personnes handicapées et, d'autre part, de promouvoir leur adhésion et leur participation dans le développement de projets et programmes en leur faveur.

Au titre des acquis, l'étude retient notamment l'existence d'un dispositif institutionnel et organisationnel structuré. C'est ainsi qu'il a été mis en place une fédération nationale chargée des questions de sport pour personnes handicapées et le ministère en charge des sports dispose d'une direction et de documents cadres qui intègrent la question de sport pour personnes handicapées. En outre, il existe quelques infrastructures de références pouvant abriter des activités de sport pour personnes handicapées.

En ce qui concerne les insuffisances, les experts relèvent essentiellement une non disponibilité des infrastructures sportives de proximité, l'insuffisance des équipements sportifs pour personnes handicapées et la non adaptation de la plupart des infrastructures sportives existantes à la pratique du sport pour personnes handicapées. Par ailleurs, les projets et programmes développés par les acteurs du domaine du handicap se caractérisent majoritairement par une insuffisance de prise en compte des questions de sport.

Aussi, en se référant aux appréciations des acteurs sur le dispositif et les orientations en matière de sport pour personnes handicapées, il ressort de l'étude que le niveau de connaissance de ceux-ci demeure faible. Il faut noter également que la participation des personnes handicapées à l'animation des activités sportives est faible du fait de leur faible niveau de connaissance, de l'inaccessibilité des infrastructures sportives, du faible niveau de mobilisation sociale en faveur du sport pour personnes handicapées et de la persistance des préjugés et autres pesanteurs socioculturelles défavorables au handicap.

Fort heureusement, note l'étude, il existe des opportunités dont la prise en compte participe à la réussite du développement de projets et programmes en faveur du sport pour personnes handicapées soulignent les conclusions de la mission. Ce sont entre autres le dispositif institutionnel et organisationnel, les orientations stratégiques sur la protection et la promotion des personnes handicapées, l'existence d'initiatives sur le sport pour personnes handicapées.

En capitalisant les insuffisances, les acquis et les opportunités en matière de sport pour personnes handicapées, l'étude a formulées des stratégies et des recommandations dans la perspective de développement de projets et programmes de sport en faveur des personnes handicapées. Il s'agit notamment de développer des actions de plaidoyer et de sensibilisation, de renforcement des capacités des acteurs, de redynamisation des structures, de développement de partenariats, etc.

Patindé Amandine Konditamdé
Lefaso.net

Source : Conclusions de l'étude.


A propos de Coaching for Hope

Coaching for Hope (CFH) est un des programmes de Skillshare International, une organisation internationale de charité basée en Grande-Bretagne qui a pour but la réduction globale de la pauvreté à travers le monde. Cette ONG avec son programme Coaching For Hope travaille dans la formation des entraîneurs de sport et des volontaires en vue de renforcer leurs capacités pour qu'ils soient capables d'utiliser leurs nouvelles compétences dans leur travail avec les enfants, les jeunes et les personnes vivant avec des handicaps.

Le projet Coaching For Hope (CFH) offre aussi l'opportunité aux jeunes et aux enfants de prendre conscience de leur capacité et intervient à travers plusieurs projets et programmes en Afrique et en Asie pour contribuer au développement des individus et des communautés en utilisant le sport comme stratégie d'intervention.

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes