mis à jour le

Les détenus de Rebeuss demandent l’abrogation de la loi Latif Gueye

Le parti Rewmi d'Idrissa Seck a fait un don de 2.200.000 FCFA aux détenus de la maison d'arrêt correctionnel de Rebeuss. La cérémonie de remise du don, constitué de sacs de riz, d'un b½uf, de sucre entre autres a eu sous la présence effective de cadres du parti Rewmi comme Thierno Bocoum, du directeur de la prison et de représentants des détenus. Une occasion saisie par ces derniers pour exposer leur doléance aux députés.

Tour à tour, les responsables de Rewmi, venus représenter Idrissa Seck ont pris la parole pour expliquer aux uns et aux autres le motif de cette cérémonie de remise de don qui en est à sa 6ém édition. Lors de son propos, le chargé des affaires sociales de Rewmi a demandé aux détenus de faire preuve de courage. « Dieu éprouve ceux qu'ils aiment pour les élever ou protéger » dira t'il.
Prenant la parole, les détenus par la voix de leur représentant ont d'abord remercié le parti Rewmi pour l'acte. Profitant de l'occasion qui leur a été offerte, ils ont demandé aux députés, notamment Thierno Bocoum et samba Bathily qui faisaient partie de la délégation l'abrogation de la loi Latif Gueye. Ils ont affirmé que cette loi a valu à la plupart d'entre eux d'être incarcérés.
La loi Latif Gueye vise à rendre plus dure les sanctions relatives au trafic de drogue. Leur répondant, Thierno Bocoum dira: " si Latif Gueye savait qu'il y'aurait eu ces conséquences par rapport à cette loi, peut être qu'il aurait lui-même demandé à ce qu'on la retire."


Rewmi.com/ O.N


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

détenus

AFP

Au Maroc, le long chemin des familles des détenus du "Hirak"

Au Maroc, le long chemin des familles des détenus du "Hirak"

AFP

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

AFP

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

loi

AFP

Kenya: le pouvoir veut changer la loi électorale

Kenya: le pouvoir veut changer la loi électorale

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

Tunisie: manifestation contre une loi controversée d'amnistie

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi