mis à jour le

Egypte : trois responsables des Frères musulmans traduits en justice

Trois responsables des Frères musulmans, Mohamed Badie, le guide suprême de la confrérie, et de deux autres cadres, ont été traduits en justice, ont annoncé ce mercredi les autorités égyptiennes. Ils ont été mis sur le banc des accusés pour "incitation à la violence", selon les médias locaux. Mais Mohame Badie sera, lui, jugé pour "incitation au meurtre". Le procureur général avait ordonné il y a une semaine l'arrestation de Mohamed Badie et d'autres responsables de Frères musulmans, dont est issu Mohammed Morsi, l'ex-chef d'Etat égyptien renversé par l'armée le 3 juillet.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Egypte

AFP

MTV lance en Egypte et en Inde sa série sur l'éducation sexuelle

MTV lance en Egypte et en Inde sa série sur l'éducation sexuelle

AFP

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

musulmans

AFP

Décès de l'ancien leader des Frères musulmans Mehdi Akef

Décès de l'ancien leader des Frères musulmans Mehdi Akef

AFP

Ouganda: la justice accusée de faire des musulmans des "boucs émissaires"

Ouganda: la justice accusée de faire des musulmans des "boucs émissaires"

AFP

Migrants: le président ivoirien pour une mobilisation des pays musulmans

Migrants: le président ivoirien pour une mobilisation des pays musulmans

justice

AFP

Grace Mugabe en justice pour une bague de 1,35 million de dollars

Grace Mugabe en justice pour une bague de 1,35 million de dollars

AFP

Kenya: la justice lève temporairement l'interdiction de manifester

Kenya: la justice lève temporairement l'interdiction de manifester

AFP

Dans l'ouest de la Centrafrique, la justice tourne au ralenti

Dans l'ouest de la Centrafrique, la justice tourne au ralenti