mis à jour le

Egypte : trois responsables des Frères musulmans traduits en justice

Trois responsables des Frères musulmans, Mohamed Badie, le guide suprême de la confrérie, et de deux autres cadres, ont été traduits en justice, ont annoncé ce mercredi les autorités égyptiennes. Ils ont été mis sur le banc des accusés pour "incitation à la violence", selon les médias locaux. Mais Mohame Badie sera, lui, jugé pour "incitation au meurtre". Le procureur général avait ordonné il y a une semaine l'arrestation de Mohamed Badie et d'autres responsables de Frères musulmans, dont est issu Mohammed Morsi, l'ex-chef d'Etat égyptien renversé par l'armée le 3 juillet.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Egypte

AFP

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

AFP

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

musulmans

AFP

Rwanda: comparution de 44 musulmans accusés de "terrorisme"

Rwanda: comparution de 44 musulmans accusés de "terrorisme"

AFP

Au Caire, rencontre entre dignitaires musulmans et chrétiens

Au Caire, rencontre entre dignitaires musulmans et chrétiens

AFP

Attentat en Egypte: le pouvoir accuse les Frères musulmans

Attentat en Egypte: le pouvoir accuse les Frères musulmans

justice

AFP

Kenya: le marché du vote électronique contesté en justice

Kenya: le marché du vote électronique contesté en justice

AFP

Égypte: la justice approuve la remise en liberté d'Hosni Moubarak

Égypte: la justice approuve la remise en liberté d'Hosni Moubarak

AFP

Kenya: la justice donne 5 jours aux médecins pour cesser la grève

Kenya: la justice donne 5 jours aux médecins pour cesser la grève