mis à jour le

Algérie: l’armée a renforcé sa présence à sa frontière Est

L’Algérie a annoncé jeudi avoir renforcé sa présence militaire à la frontière avec la Tunisie après la mort de huit militaires tunisiens dans une attaque de jihadistes dans une zone montagneuse proche.

L’armée nationale populaire « a renforcé (ses) moyens et capacités sur les frontières Est du pays en raison des troubles que connaît la Tunisie », a déclaré le ministre de l’Intérieur Daho Ould Kablia à l’agence de presse APS.

Il a précisé que les militaires « assurent comme il se doit la sécurité des frontières algériennes et assument comme il se doit les missions qui leur sont dévolues ».

Lundi, huit militaires tunisiens ont été tués lors d’échanges de tirs avec un groupe « terroriste », près du Mont Chaambi, une zone proche de l’Algérie où l’armée tunisienne tente depuis des mois de neutraliser un groupe lié à Al-Qaïda, selon les autorités à Tunis.

L’attaque, qui n’a pas été revendiquée, est la plus grave depuis la révolution de janvier 2011 en Tunisie qui a été suivie par un essor de la nébuleuse islamiste armée.

En Tunisie, les accusations fusent contre l’Algérie où des islamistes restent actifs malgré la répression menée contre des groupes islamistes responsables dans les années 1990 de la mort de 200.000 personnes.

Le ministère des Affaires étrangères algérien a réagit en condamnant « fermement » des « allégations mensongères » en provenance de « certains cercles en Tunisie » contre l’Algérie, dans une mise au point musclée transmise jeudi après-midi à l’APS.

Le porte-parole du ministère algérien, Amar Belani, y voit une « opération de manipulation et de diversion visant à tromper le peuple tunisien au moment où celui-ci se mobilise pour faire front contre le terrorisme ».

 AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

frontière

AFP

Tunisie: découverte de caches d'armes

Tunisie: découverte de caches d'armes

AFP

Somalie  les shebab s'emparent d'une ville

Somalie les shebab s'emparent d'une ville

AFP

Frontière entre Rwanda et Burundi: les échanges au point mort

Frontière entre Rwanda et Burundi: les échanges au point mort