mis à jour le

Télévision BF1 : Ecran noir pour un licenciement

Tension à la «Télé qui ose», BF1, où une partie des travailleurs ont entamé depuis hier 31 juillet 2013 un sit-in. En cause, le licenciement «abusif» de la responsable commerciale, qui serait la goutte d'eau qui a fait déborder le vase des récriminations du personnel de la chaîne contre leur direction générale.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

télévision

AFP

RDCongo: un journaliste de la télévision publique tué par balles

RDCongo: un journaliste de la télévision publique tué par balles

AFP

RDC: une télévision d'opposition privée de sa fréquence

RDC: une télévision d'opposition privée de sa fréquence

fat shaming

Les présentatrices égyptiennes jugées trop grosses pour travailler

Les présentatrices égyptiennes jugées trop grosses pour travailler

noir

AFP

Jeune Noir enfermé dans un cercueil: 2 Sud-africains blancs détenus

Jeune Noir enfermé dans un cercueil: 2 Sud-africains blancs détenus

AFP

Premier sommet sino-africain sur le continent noir

Premier sommet sino-africain sur le continent noir

AFP

Niger: écran noir et silence radio contre "les violences" sur les journalistes

Niger: écran noir et silence radio contre "les violences" sur les journalistes

licenciement

Actualités

Télévision BF1 : Ecran noir pour un licenciement

Télévision BF1 : Ecran noir pour un licenciement

L'Indépendant

Après le licenciement de 72 agents chez Endeavour Mining à Kéniéba : La CSTM saisit la Direction régionale du Travail restée  muette sur la question

Après le licenciement de 72 agents chez Endeavour Mining à Kéniéba : La CSTM saisit la Direction régionale du Travail restée muette sur la question

Actualités

Licenciement des volontaires communaux : Marin a revu sa copie

Licenciement des volontaires communaux : Marin a revu sa copie