mis à jour le

On vous le dit

Des commerces baissent déjà rideau   A une semaine des fêtes de l'Aïd El Fitr, qui coïncidera cette année avec le week-end, plusieurs commerçants ont déjà baissé rideau, laissant ainsi leurs clients dans le désarroi, car pris au dépourvu. Alors que l'Union générale des commerçants avait promis que des mesures seraient prises afin que la cacophonie de l'année dernière ne se répète pas, voilà que des commerçants, faisant fi de toute conscience  professionnelle, ont fermé boutique. Si dans d'autres wilayas du pays des permanences, surtout pour les boulangeries, seront assurées, dans d'autres lieux, il y a risque de connaître la même situation que la saison dernière, si ce n'est plus. 500 km pour une opération postale   La fermeture du bureau de poste de la commune de Tine-Zaouatine, sise à  500 km à l'extrême sud de Tamanrasset, a suscité la colère des usagers qui fustigent les responsables de ce secteur pour cette décision qualifiée de «farfelue». Une dizaine d'habitants de cette localité frontalière se sont rassemblés à  deux reprises, hier et avant-hier, devant  l'enceinte dudit bureau pour crier leur mécontentement et interpeller les autorités locales pour  intervenir avant que la situation ne dégénère, d'autant que cette fermeture coïncide avec le mois sacré du ramadhan et l'approche de l'Aïd. Pour effectuer un retrait ou un virement d'argent, les habitants, incommodés par la chaleur torride du climat et les rayons brûlants du soleil, sont ainsi contraints de s'agglutiner devant  l'unique guichet ouvert dans ce bureau qui ne dispose, de surcroît, que d'un seul employé. Sinon, ils doivent parcourir plus 500 km, vers Tamanrasset pour une simple opération postale. Au moment où des opérations sont menées pour améliorer la situation des habitants du sud du pays, Algérie Poste piétine. Un escroc soudanais arrêté à Alger Une année après une plainte déposée par un couple sexagénaire, un escroc de nationalité soudanaise, âgé de 43 ans, vient d'être arrêté par la police de la wilaya d'Alger. Ce charlatan, qui était en possession d'une fausse identité algérienne, se faisait passer pour un guérisseur de tous types de maladie. Les soins prodigués ont eu des conséquences sur l'état de santé du couple. Les minutieuses investigations menées par les éléments des services de la SWA, ont  fini par aboutir à l'arrestation de cet escroc qui sévissait entre Alger et Ouargla. L'enquête se poursuit en vue de connaître d'autres personnes qui ont été victimes de ce prétendu  guérisseur. Par ailleurs, au cours d'une perquisition à Bab El Oued (Alger), qui a eu lieu, avant-hier, la police a saisi 6 kg de résine de cannabis et la somme de 59 000 DA. 5,7 tonnes de kif saisies à El Oued Une quantité de 5,749 tonnes de résine de cannabis a été saisie, mardi dernier près de la localité de Still, sur l'axe routier menant vers le chef-lieu de la wilaya d'El Oued, selon la direction régionale des Douanes de Ouargla. La drogue a été saisie lors d'un contrôle routier, à bord d'un camion doté d'une cachette spécialement aménagée pour la dissimuler.  L'opération a été menée conjointement par les éléments de l'ANP, relevant de la 4e Région militaire et de la brigade mobile des douanes de Still. La drogue était conditionnée dans des plaquettes de différents poids, a-t-on fait savoir. La marchandise saisie a été évaluée à 2,29 millions de dinars. 91 morts dans des accidents de la route   91 personnes ont été tuées et 1173 autres blessées dans 629 accidents de la circulation survenus entre le 23 et le 29 juillet, à travers l'ensemble du territoire national, indique mercredi un communiqué du commandement de la Gendarmerie nationale. La wilaya de Médéa a enregistré le plus grand nombre d'accidents, avec 40 sinistres suivie des wilayas de Sétif (33), Aïn Defla (26) et Boumerdès (22).

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien