mis à jour le

L’armée boucle la région

Un important groupe terroriste composé de plusieurs éléments a fait son apparition ces derniers jours dans les maquis des communes de Saharidj, M'chedallah et Aghbalou, au nord-est de la wilaya de Bouira, apprend-on de sources sécuritaires locales. Selon nos sources, le groupe de sanguinaires a fui les bombardements massifs et la pression mise par l'ANP ces derniers jours sur les maquis de Beggas au nord de Kadiria, au sud de Lakhdaria et d'Ahnif, à l'est du chef-lieu de la wilaya. Des unités de l'armée ont été mobilisées pour boucler tous les accès au nord de la commune de Saharidj et Aïd Zebda au nord d'Aghbalou, confirment nos sources. Une forte présence militaire est visible aussi dans les zones environnantes, a-t-on constaté. Des barrages ont été dressés par les éléments de l'ANP et de la Gendarmerie nationale sur plusieurs axes routiers, à l'instar de la RN30 et de la RN15. Des automobilistes ont été interdits d'emprunter le CW98 menant de la localité de Slim, relevant de la commune de Haizer, vers la station climatique de Tikjda. Des coups de feu ont été entendus lundi et mardi dans la région.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

région

AFP

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

AFP

Somalie: le Puntland accusé d'avoir trompé les Etats-Unis pour frapper une région rivale

Somalie: le Puntland accusé d'avoir trompé les Etats-Unis pour frapper une région rivale

AFP

Congo: quatre militaires tués en une semaine dans une région du Sud

Congo: quatre militaires tués en une semaine dans une région du Sud