mis à jour le

L’Algérie condamne fermement l’acte terroriste à Jbèl Châambi

L’Algérie a fermement condamné la « lâche » attaque terroriste qui a causé lundi 28 juillet la mort à huit militaires tunisiens au niveau du Jbel Châambi à Kasserine, à la frontière avec l’Algérie.

« L’Algérie condamne fermement l’acte de terrorisme abject qui a fait plusieurs victimes dans les rangs des forces militaires tunisiennes suite à la lâche embuscade perpétrée au mont Chaambi à Kasserine », a fait savoir mercredi 31 juillet le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, dans une déclaration à l’ agence APS.

Suite à cet acte, Alger a exprimé son « entière solidarité » avec les autorités et les forces politiques et sociales tunisiennes « dans leur lutte contre le terrorisme ».

En ces tragiques circonstances, l’Algérie tient également à présenter ses « condoléances aux proches des victimes ».

Lundi, huit jeunes militaires tunisiens ont été sauvagement tués ( quelques uns carrément égorgés ) par un groupe islamiste terroriste . L’attaque a eu lieu alors que le chef du gouvernement provisoire Ali Laârayedh , islamiste d’Ennahdha , soutenait que ces terroristes campaient dans la montagne seulement pour faire du sport .

Avec agence

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

terroriste

AFP

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

AFP

Le Sénégal va renforcer ses forces armées contre la menace terroriste

Le Sénégal va renforcer ses forces armées contre la menace terroriste