mis à jour le

L’Algérie condamne fermement l’acte terroriste à Jbèl Châambi

L’Algérie a fermement condamné la « lâche » attaque terroriste qui a causé lundi 28 juillet la mort à huit militaires tunisiens au niveau du Jbel Châambi à Kasserine, à la frontière avec l’Algérie.

« L’Algérie condamne fermement l’acte de terrorisme abject qui a fait plusieurs victimes dans les rangs des forces militaires tunisiennes suite à la lâche embuscade perpétrée au mont Chaambi à Kasserine », a fait savoir mercredi 31 juillet le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, dans une déclaration à l’ agence APS.

Suite à cet acte, Alger a exprimé son « entière solidarité » avec les autorités et les forces politiques et sociales tunisiennes « dans leur lutte contre le terrorisme ».

En ces tragiques circonstances, l’Algérie tient également à présenter ses « condoléances aux proches des victimes ».

Lundi, huit jeunes militaires tunisiens ont été sauvagement tués ( quelques uns carrément égorgés ) par un groupe islamiste terroriste . L’attaque a eu lieu alors que le chef du gouvernement provisoire Ali Laârayedh , islamiste d’Ennahdha , soutenait que ces terroristes campaient dans la montagne seulement pour faire du sport .

Avec agence

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

terroriste

AFP

Burkina: nouveaux dispositifs sécuritaires après une récente attaque terroriste

Burkina: nouveaux dispositifs sécuritaires après une récente attaque terroriste

AFP

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam