mis à jour le

Un cousin du terroriste Abou Iyadh bien implanté au ministère de l’intérieur

Riadh Rezgui, chargé de la communication du syndicat des forces de l'ordre, a affirmé sur le plateau de « Ness Nessma » à   Nessma T.V qu’un cousin du Chef d’Ansar Achariâa , Abou Iyadh ( un ancien d’afghanistan et théoriquement recherché par la justice depuis l’attaque de l’ambassade américaine sans jamais être inquiété ) est nommé haut cadre au ministère tunisien de l'intérieur.
De plus, le syndicaliste a implicitement accusé le chef du district de l'Ariana ( nord de Tunis ) d'être responsable  des deux assassinats des opposants Chokri Belaïd ( en février ) et Mohamed Brahmi ( en juillet ) , en précisant : « il (chef du district de l’Ariana) a passé sis mois dans ce poste et les deux assassinats se sont produits pendant cette période
Rezgui a ajouté que le directeur de la direction des frontières et le directeur des unités anti-terroristes se sont absentés lors d’une réunion sur le terrorisme qui a eu lieu à l'Aouina, ce qui pose beaucoup des questions sur les motifs de cette absence.
Riadh Rezqgui a relevé que des cadres spécialisés dans la lutte contre le terrorisme ont été éloignés par le gouvernement provisoire alors que des cadres  non-compétents mais partisans du mouvement islamiste Ennahdha au pouvoir ont bénéficié de progresser dans la hiérarachie.
Rappelons que Lotfi Ben Jeddou ,ministre de l’intérieur en personne avait dernièrement déclaré ,suite à l’assassinat de Mohamed Brahmi , que les islamistes se sont infiltrés dans son département.

F.B.F

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

terroriste

AFP

Burkina: nouveaux dispositifs sécuritaires après une récente attaque terroriste

Burkina: nouveaux dispositifs sécuritaires après une récente attaque terroriste

AFP

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam