mis à jour le

Un engin explosif artisanal vise une patrouille de la garde nationale

Le lieu de l’explosion. Crédit image : Walid Mejri | nawaat.org

Vers 1h du matin cette nuit, un engin explosif artisanal a explosé dans la ville de Mhamdya, dans le terminus de bus de la ligne 24 au niveau de la cité Attayarri dans le gouvernorat de Ben Arous, comme nous l’a confirmé Mohamed Jouhri, chef du district de la garde nationale, dans un entretien avec nawaat.org

Aujourd’hui [31 juillet 2013] aux environs de 00h45 du matin, un engin explosif artisanal a explosé au passage d’une patrouille motorisée sur la route nationale N3 reliant la ville de Mhamdya et le le gouvernorat de Zaghouan, au niveau du croisement El Hnaya, où nous avons des patrouilles régulière. [...] Au niveau de ce croisement se trouve également un terminus de la ligne de bus n° 24

L’engin explosif a été placé dans un seau fixé à un arbre. L’engin a explosé au passage d’une patrouille de la garde nationale. Le véhicule avait à son bord trois gardes nationaux. La faible déflagration n’a fait ni blessé ni dégât matériel.

La route au bord de laquelle était installé l’engin explosif est une voie de passage régulier des patrouilles de la garde nationale.

D'après Mohamed Jouhri, le chef du district de la garde nationale de Mhamdia, il s’agirait d’un engin télécommandé.

Un groupe des forces spéciales de la police s’est déplacé sur le lieu de l’explosion pour examiner le site et les débris de l’engin afin d’en déterminer l’origine.

Nous avons contacté le procureur de la République, qui a ouvert une enquête. Nous sommes entrain de collecter les indices. a ajouté le chef du district

explosif

AFP

Burkina: un véhicule militaire saute sur un engin explosif

Burkina: un véhicule militaire saute sur un engin explosif

AFP

Kenya: quatre personnes tuées par un engin explosif

Kenya: quatre personnes tuées par un engin explosif

AFP

AfSud: Zuma demande

AfSud: Zuma demande

garde

AFP

Référendum au Burundi: la police met en garde ceux qui militent pour le "non"

Référendum au Burundi: la police met en garde ceux qui militent pour le "non"

AFP

Tuerie en Casamance: 22 personnes toujours en garde

Tuerie en Casamance: 22 personnes toujours en garde

AFP

Zimbabwe: l'armée a mis en garde Mugabe contre un "lynchage"

Zimbabwe: l'armée a mis en garde Mugabe contre un "lynchage"