mis à jour le

Mali/présidentielle: l’URD demande la démission du ministre de l’Administration et la mise en place d’une commission internationale de dépouillement

Soumaila Cissé au stade Modibo Keita

BAMAKO – La direction de campagne du candidat de l’Union pour la République et la démocratie (URD), Soumaïla issé, a demandé mardi en début de soirée, peu de temps après la proclamation officielle des résultats provisoires partiels, la démission dès mardi soir du ministre malien de l’Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly ainsi que la mise en place d’une commission internationale indépendante de dépouillement des bulletins, a affirmé l’un des porte-paroles de la direction de campagne, Amadou Koïta lors d’une conférence de presse.

 

Ces deux doléances de l’URD ont été formulées à l’issue de la proclamation des résultats provisoires partiels portant sur un tiers des bulletins dépouillés, qui a été faite par le ministre malien de l’Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly.

 

Amadou Koïta a affirmé :  »sans la satisfaction de nos doléances, nous n’allons pas reconnaître les résultats publiés par les autorités de la transition ».

 

Avant cette conférence de presse de l’URD, le ministre Coulibaly avait proclamé les résultats provisoires partiels :  » Nous sommes à un tiers du dépouillement des bulletins. Les résultats viennent de partout à travers le pays et de l’étranger. Nous sommes à un tiers du dépouillement. Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK vient largement en tête avec plus de 50% des voix exprimées. Celui-ci est suivi de Soumaïla Cissé de l’URD, qui devance largement à son tour Dramane Dembélé de l’ADEMA », a affirmé le Ministre Coulibaly.

 

Le ministre malien de l’Administration territoriale, M oulibaly a ajouté :  »le dépouillement prendra fin aujourd’hui ( mardi) ou demain » et expliqué :  »Si les écarts entre les différents candidats se confirmaient, il n’y aura pas de deuxième tour ».

 

Avant la publication de ces résultats provisoires partiels qui viennent quelques circonscriptions électorales, les débats étaient vifs sur la tenue ou non du deuxième scrutin présidentiel.

 

Ils étaient plus de 6,8 millions de Maliens appelés à se rendre aux urnes. Selon le ministre Coulibaly, le taux de participation à l’échelle nationale est de  »53,5% ; ce taux est de 60% à Bamako, la capitale malienne ».

 

A noter que les résultats provisoires donnés par le ministère de l’administration territoriale doivent être validés par la cour constitutionnelle qui peut également les (résultats) invalider, selon la loi électorale.

 

Par ailleurs, il est à noter que cette conférence de presse de l’URD a enregistré un incident : un journaliste malien a posé une question en affirmant que  »le candidat de l’ADEMA, Dramane Dembélé, vient de féliciter le candidat Ibrahim Boubacar Kéita. Ne pensez-vous pas qu’il y a une faille dans vos rangs (..) ».

 

Aussitôt, avant qu’il ne finisse sa question, des militants et sympathisants de Soumaïla Cissé ont commencé à insulter le journaliste et certains voulaient le frapper au motif que  »ce journaliste veut créer la division en nos rangs ». Il aura fallu l’ intervention de certains cadres du parti d’une part et d’autre part l’intervention des policiers qui ont escorté le journaliste en question.

 

FRench.news.cn

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

démission

AFP

Afrique du Sud: appel à la démission de jacob Zuma

Afrique du Sud: appel à la démission de jacob Zuma

AFP

RDCongo: démission du Premier ministre

RDCongo: démission du Premier ministre

AFP

RDCongo: démission du Premier ministre Augustin Matata

RDCongo: démission du Premier ministre Augustin Matata

ministre

AFP

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

AFP

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

AFP

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

commission

AFP

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

AFP

Soudan du Sud: une commission dénonce un niveau de violences "épouvantable"

Soudan du Sud: une commission dénonce un niveau de violences "épouvantable"

AFP

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption