mis à jour le

Accidents mortels au Burkina : Quelle solution ?

Face à la récurrence des accidents de la circulation avec leurs cortèges macabres, l'on ne sait plus à quel saint se vouer dans ce Faso où la route se révèle de plus en plus meurtrière que la maladie.

Rien que le samedi dernier, c'est une dizaine de passagers qui sont passés de vie à trépas à Sabou suite à un accident. Les chiffres pour le seul mois de mars 2012 sont parlants. Le 7 mars une collision à Farakoba a occasionné 12 morts et 13 blessés. Quatre jours plus tard, le 11 mars, une autre collision à Pô donnait lieu à 3 morts et 9 blessés. Le 26 mars, c'est une quinzaine de morts et 14 blessés que l'on a enregistrés à Koupéla dans un accident.

Le mal est loin d'être un phénomène récent. En effet, l'insécurité routière est devenue un problème de santé publique. Elle est devenue une préoccupation quotidienne au point qu'il ne se passe pas une semaine, un mois et encore moins un an sans que l'on ne parle d'accidents sur nos routes.

9 520 accidents en 2011

Pour la seule année 2011, il a été enregistré 7 900 accidents ayant fait 9 520 victimes dont 97 morts.

Face à la situation, le gouvernement, apparemment, n'est pas resté inactif. A chaque événement tragique, il a toujours donné de la voix. Ainsi après le récent de drame de Sabou, le ministre de l'Administration territoriale et de la Sécurité, Jérôme Bougma a annoncé le renforcement des contrôles sur les routes. Mieux, il y a eu la création d'un Conseil national de la sécurité routière ; la tenue d'un forum national sur la sécurité routière ; réhabilitation de voies et projet acquisition de nouveaux véhicules. Mais, problème : les drames routiers ne s'arrêtent pas et ont même tendance à se multiplier. Alors, que se passe-t-il ? Le diagnostic a-t-il été mal fait lors du forum national ? Quelle solution pour mettre fin à la série noire ?

En tout cas, les préoccupations demeurent entières sur cette de la sécurité routière au Faso. Evidemment, c'est aussi la responsabilité de tous les usagers de la route qui est posée : Comment faire pour rendre nos routes plus sûres ? Comment faire pour que la route que l'on emprunte au Faso ne conduise pas le plus souvent au cimetière ?

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

accidents

AFP

Sénégal: 13 morts dans des accidents lors d'un pèlerinage

Sénégal: 13 morts dans des accidents lors d'un pèlerinage

LNT

Accidents de la circulation : Benkirane prend le dossier en main !

Accidents de la circulation : Benkirane prend le dossier en main !

LNT

Accidents de la route : L’hécatombe se poursuit

Accidents de la route : L’hécatombe se poursuit

Burkina

AFP

Attaque au Burkina : le commando "probablement venu du nord du Mali"

Attaque au Burkina : le commando "probablement venu du nord du Mali"

AFP

Le Burkina sous le choc d'un nouvel attentat sanglant au coeur de sa capitale

Le Burkina sous le choc d'un nouvel attentat sanglant au coeur de sa capitale

AFP

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme

Burkina et Côte d’Ivoire veulent lutter "ensemble" contre le terrorisme