mis à jour le

LAC ROSE, ECURIE FASS «Je ne sais plus où j’en suis»

Lac Rose est en train de prendre son mal en patience. Resté pendant des mois à attendre un adversaire blessé, le fassois affirme ne plus savoir où il en est à propos de son combat contre Garga Mbossé reporté sine die.

Il devait lutter contre Garga Mbossé, la saison passée. Mais un incident de dernière minute a fait capoter le duel qui était suspendu sur toutes les lèvres. Garga-Lac Rose n'avait pas finalement eu lieu. Une blessure au niveau de la tête du frangin de Zoos en était la cause. Une saison est écoulée et le pensionnaire de Fass est toujours dans l'attente. Contacté par des promoteurs pour le ficelage de son combat cette saison, Lac Rose ne peut pas donner son accord car il est déjà sous contrat et doit être édifié sur la suite des événements. Garga Mbossé s'emmure toujours dans un silence qui n'augure rien de bon pour le Fassois qui aujourd'hui devait contracter un autre combat. Mais le petit tigre ne se décourage pas. « J'attendrai Garga Mbossé le temps qu'il faudra, car je ne suis pas pressé», révèle-t-il. Une attente qui pourra lui coûter cher, au moment où les promoteurs sont en train de ficeler d'autres combats, sans lui. Mais Lac Rose se fie à sa chance. «Je ne fais de fixation sur aucun adversaire. Je pourrai peut être avoir d'autres adversaires. Tout dépend de mon entourage. Je suis à leur écoute et j'affronterai l'adversaire qu'ils me demanderont de prendre. Ca peut être Garga comme ça peut être un autre», coupe le lutteur. Affaibli par le jeûne, Lac Rose déclare qu'il ne fournit pas trop d'effort en cette période de Ramadan. «Concernant les entraînements, je ne fais que du maintien. C'est-à-dire que je ne m'adonne pas à des activités intenses en cette période de Ramadan. Je m'entraîne quand l'occasion se présente, juste pour garder la forme.»

Lac Rose, cible préférentielle des promoteurs

«C'est très normal que je sois contacté par des promoteurs, car j'ai opté pour la lutte comme métier», déclare le lutteur avec modestie. Mais en réalité, nombreux sont les promoteurs qui se bousculent pour décrocher le poulain de Gris Bordeaux. «Certains promoteurs sont venus me voir, mais je suis déjà sous contrat (son combat contre Garga Mbossé Ndlr)», se désole-t-il, perdu comme une aiguille dans une botte de foin. «Je ne sais plus où j'en suis. Tout ce que je fais actuellement c'est rester à l'écoute pour voir quel chemin prendre.» Difficile attente, avec les propositions de certains promoteurs qui font parfois rêver. Lac Rose constitue un produit prisé pour cette saison de lutte.

L'éventualité Sa Thiès

Le frangin de Balla Gaye 2 avait dit que le promoteur Aziz Ndiaye était en train de démarcher son combat contre Lac Rose. Des propos que Lac Rose ne peut confirmer ni infirmer. En tout, le pensionnaire de Fass ne veut pas citer le nom du lutteur, mais prend acte. «C'est un adversaire comme tout autre adversaire. C'est quelqu'un que je respecte beaucoup car il a fait ses preuves dans l'arène. Cependant, si un jour la lutte nous oppose, nous allons lutter», clôt-il le débat.

L'Observateur

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

lac

AFP

Ouganda: dix mort dans un naufrage sur le lac Albert

Ouganda: dix mort dans un naufrage sur le lac Albert

AFP

Moins de poissons au lac Tanganyika: le réchauffement climatique en cause

Moins de poissons au lac Tanganyika: le réchauffement climatique en cause

AFP

Zimbabwe: le lac Kariba quasiment

Zimbabwe: le lac Kariba quasiment