mis à jour le

La marche de l’UJTL se termine en queue de poisson

Comme convenu, les jeunes libéraux ont pris d'assaut l'université pour protester contre ce qu'ils appellent non satisfaction de la demande sociale par l'actuel régime et l'utilisation de la justice à des fins politiques. A notre arrivée au rond point de l'université, nous n'avons trouvé sur place que des forces de l'ordre. Les libéraux eux étaient dans l'enceinte de l'UCAD, assis sous un arbre. C'est là que Toussaint Manga, coordonnateur adjoint de l'UJTL, nous a informé de la confusion qu'il y a eu autour du point de départ de la marche. En fait, le sésame devant leur autoriser la marche leur est parvenu à 18 heures avec un changement d'itinéraire selon les libéraux. Le document stipule que le point de départ de la marche est la place de l'obélisque. C'est pourquoi ils ont accusé un retard. « Le préfet a saboté notre marche » dixit le jeune Manga. Il était 11heures du matin et la marche n'avait pas encore débuté. Il y avait un sérieux problème. Si les libéraux décidaient de partir groupés de l'Université Cheikh Anta Diop, ils couraient le risque de faire front aux forces de l'ordre. Que faire ? Pour éviter le front, il fallait partir séparés. Finalement, le pire a été évité. Les forces de l'ordre ont autorisé les jeunes libéraux à rallier la place de l'obélisque en étant groupés. Il était 11h30mn. Après 25 minutes, les marcheurs arrivent à la place de l'obélisque. Il étaient entre 200 et 300 personnes. Sur place, il y avait une forte présence policière. Mais après moult hésitations, on nous apprend que la marche n'aura pas finalement lieu. Après concertation avec les ténors du parti, l'UJTL a décidé de la reporter à une date ultérieure. Une manière selon Toussaint Manga de refuser le dicta du préfet de Dakar. Selon le jeune libéral, en décidant de changer leur itinéraire, le préfet a refusé d'autoriser la marche. Et, en tant qu'étudiants, s'ils décident de faire une marche, le point de départ sera forcément l'UCAD.

Rewmi.com/ O.N

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

marche

AFP

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

Législatives au Sénégal: l'ex-président Wade appelle

AFP

Maroc: la police disperse les rassemblements

Maroc: la police disperse les rassemblements

AFP

Tchad: le contrat avec Glencore, "un marché de dupes", selon le président Deby

Tchad: le contrat avec Glencore, "un marché de dupes", selon le président Deby

poisson

AFP

Maroc: nouveau rassemblement après la mort d'un vendeur de poisson

Maroc: nouveau rassemblement après la mort d'un vendeur de poisson

AFP

Mort d'un vendeur de poisson au Maroc: 11 personnes présentées au juge

Mort d'un vendeur de poisson au Maroc: 11 personnes présentées au juge

AFP

La mort annoncée du chambo, poisson mythique du lac Malawi

La mort annoncée du chambo, poisson mythique du lac Malawi