mis à jour le

« Il n'y a pas de solidarité pour promouvoir la musique burkinabè à l'extérieur »

Communément appelé Saambiiga(frère), Bamos Théo(à l'état civil Théodore Bamogo) est l'un des jeunes montants de la musique burkinabè. Dans cet entretien réalisé, mardi 30 juillet 2013 dans les locaux des Editions Sidwaya, il nous parle de sa carrière, de l'album posthume de son père, de la musique au Faso... Sidwaya (S.) : Tu es le fils de feu Jean Claude Bamogo, l'une des icônes de la musique burkinabè. As-tu choisi de faire la musique ou as-tu été forcé par feu ton père ? Bamos Théo (B.T.) : (Rires) Mon (...) - Point de vue

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Solidarité

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

AFP

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

musique

AFP

Le Cap-Vert centre de la musique afro-caribéenne en avril

Le Cap-Vert centre de la musique afro-caribéenne en avril

AFP

Retour de Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise

Retour de Baaba Maal, l'explorateur de la musique sénégalaise

Web

Google débarque à son tour sur le juteux marché du streaming musical en Afrique du Sud

Google débarque à son tour sur le juteux marché du streaming musical en Afrique du Sud