mis à jour le

Élection présidentielle du 28 juillet : « PREMIÈRE ÉTAPE, PREMIER SUCCÈS », ESTIME LA MOE-UE

Les observateurs de la Mission d'observation électorale de l'Union européenne ont apprécié positivement les opérations électorales à hauteur de 92% des 688 bureaux de vote observés 

Le chef de la Mission d'observation électorale de l'Union européenne (MOE UE) au Mali, Louis Michel, estime que l'élection présidentielle du 28 juillet dernier est « un succès pour cette première étape de la reconstruction démocratique du pays ». Les observateurs de la MOE UE ont apprécié positivement les opérations électorales à hauteur de 92% des 688 bureaux de vote (BV) observés. L'annonce a été faite au cours d'une conférence de presse conjointe organisée hier à l'hôtel Radisson Blu. C'était en présence de Maria Espinosa, chef observateur adjointe, et de Michèle Striffler du Parlement européen. Une Déclaration préliminaire a été lue sur l'ensemble des observations de la Mission, à ce jour, relatives au processus électoral de la présidentielle du 28 juillet.

Louis Michel a salué « les citoyennes et citoyens maliens qui ont clairement décidé de faire de cette élection une réappropriation de leur destin démocratique ». « Ils l'ont fait avec sérénité, calme et discipline. Tout le processus électoral a été fondé sur la transparence. Le premier tour de l'élection présidentielle s'est déroulé dans un climat paisible », a souligné le chef de la Mission d'observation électorale de l'UE. « On a pu constater une mobilisation importante de la population malienne qui dans certains endroits dépassait les 50%. Il n'y a pas eu d'incidents que l'on peut qualifier de majeurs. Il y a eu de petites imperfections, souvent logistiques, qui ne remettent pas en cause la légitimité du résultat », a indiqué Louis Michel.

Le chef de la MOE UE a également lancé « un appel au strict respect des résultats ». « Il faut que la population soit convaincue que l'acte fort qu'elle a posé par un comportement citoyen exemplaire soit respecté », a poursuivi Louis Michel. « Quant aux résultats, il faut attendre que le processus légal livre son verdict. Il ne serait pas convenable de donner des indications parcellaires qui seraient de nature à induire une perception erronée du résultat, ou qui susciteraient une exaltation populaire prématurée ou intempestive », a-t-il conclu.

 Les émissaires de l'Union européenne ont indiqué qu'ils resteront dans le pays pour observer les développements postélectoraux. Cette déclaration est préliminaire et la MOE EU arrêtera ses conclusions définitives à la fin de la tabulation et de l'annonce des résultats. Un rapport final sera publié environ un mois après la conclusion du processus et du contentieux éventuel sur les résultats des élections.

On retient de la déclaration préliminaire que les électeurs ont participé en grand nombre à ce premier scrutin du 28 juillet dont les opérations de vote ont été « globalement bien menées ». Un consensus politique fort, qui s'est exprimé dans un contexte de très grande liberté d'expression, notamment depuis la levée de l'état d'urgence, a permis la tenue de ces élections. Celles-ci sont issues de la volonté du peuple malien d'être gouverné par des autorités élues démocratiquement et respectueuses de l'Etat de droit. Le ministère de l'Administration, de la Décentralisation et de l'Aménagement du territoire a su organiser ces élections dans la transparence.

La MOE UE salue la volonté de l'administration électorale de privilégier le caractère inclusif de la participation des Maliens au vote en organisant un processus de vote à l'étranger, incluant les réfugiés. Cependant les nombreuses difficultés logistiques ont fortement diminué leur possibilité réelle d'exercer leur droit.

La presse a joué un rôle positif dans l'information des électeurs et la liberté d'expression a été garantie. Les médias d'État ont rempli leur mission de service public en respectant la règle d'égalité de traitement des candidats. Les médias privés ont largement couvert la campagne électorale privilégiant cependant la communication payante au détriment de leur rôle d'information. La MOE UE salue la forte mobilisation des délégués des candidats présents dans tous les BV observés et des observateurs nationaux, présents dans 62% des cas.

Elle salue la forte mobilisation des délégués des candidats présents dans tous les BV observés et des observateurs nationaux, présents dans 62% des cas. La Mission souhaite être sûre que le MATDAT respecte ses engagements et qu'à l'issue du processus de tabulation des résultats et de l'annonce des résultats provisoires, la traçabilité des résultats BV par BV soit assurée aux Maliens.

Le recensement général des votes par la Cour constitutionnelle ainsi que le traitement de toutes les contestations relatives aux opérations de vote et aux résultats provisoires constituent un défi notamment à cause de la contrainte de calendrier pour la tenue éventuelle d'un second tour.

Le jour du scrutin, les observateurs de la MOE UE ont visité 688 bureaux de vote sur 17.904 (soit 3.7%) dans cinq des huit régions du pays, afin d'y observer les opérations de vote et de décompte des voix. Le chef observateur de la MOE UE s'est rendu à Kidal, le jour du scrutin.

A. DIARRA

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

élection

AFP

Election en Gambie: une défaite qui vient de loin pour Jammeh

Election en Gambie: une défaite qui vient de loin pour Jammeh

AFP

Présidentielle en Gambie: le président Jammeh appelle

Présidentielle en Gambie: le président Jammeh appelle

AFP

Gambie: aucun espoir d'une élection libre et honnête

Gambie: aucun espoir d'une élection libre et honnête

présidentielle

AFP

Ghana: dernière ligne droite avant la présidentielle

Ghana: dernière ligne droite avant la présidentielle

AFP

Ghana: les rastas prêchent pour la paix avant la présidentielle

Ghana: les rastas prêchent pour la paix avant la présidentielle

AFP

Présidentielle en Gambie: le pouvoir de Yahya Jammeh face aux urnes

Présidentielle en Gambie: le pouvoir de Yahya Jammeh face aux urnes

juillet

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

AFP

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet