mis à jour le

«Manger sain et équilibré n’est pas forcément coûteux»

- Si nous tentions d'analyser la table des Algériens durant le Ramadhan, quels sont les aliments absents au menu du f'tour ?   Durant le Ramadhan, l'Algérien consomme plus de 5000 calories, alors qu'avant ce mois, il consommait moins de 3000 calories par jour. La majorité des aliments consommés pendant le Ramadhan ce sont des calories vides, dépourvues d'énergie et de valeur nutritionnelle. A titre d'exemple, un verre de limonade qu'on consomme chaque jour est l'équivalent de 16 cuillères à café de sucre. Un verre de soda ne contient ni vitamine, ni protéine, ni fibre et fait beaucoup plus de dégâts ; il ne profite au corps en aucun cas. Il y a également les corps gras consommés durant ce mois : fritures, bourek, mayonnaise, plats à base de gras... la ration équilibrée dont le corps a besoin est presque 30% de la ration totale des lipides consommés. Un tiers de ces lipides provient des graisses animales et deux tiers des graisses végétales. Au mois de Ramadhan, plus de 45% de la ration totale représente le gras. Les conséquences de ce mode alimentaire sont le déséquilibre chez les diabétiques, la prise de poids et l'augmentation du mauvais cholestérol. Les hypertendus sont souvent mal à l'aise durant le mois de Ramadhan. Mais ceux qui sont vigilants peuvent profiter des vertus de ce mois. Ils peuvent stabiliser leur poids, équilibrer leur cholestérol. A ce propos, la hrira et les crudités sont conseillés. Chorba hrira est moins grasse à cause de la viande d'agneau qu'on y ajoute. Mais les crudités (tomate, laitue, concombre...) sont les aliment qui limitent les dégâts ; ils absorbent les sucres rapides et les gras. Ceux qui mangent des crudités durant le mois sacré sont moins exposés aux maladies liées au Ramadhan que les personnes qui n'en mangent pas.   - Combien coûte un repas équilibré ?   Manger sain et équilibré n'est pas forcément coûteux. Souvent, manger équilibré coûte beaucoup moins que les autres repas. Ce repas consiste en limitation de gras et des sucres. Un morceau de kalbelouz coûte 30 DA et la zlabia 120 DA ; si on élimine ces deux aliments de la table, on gagne, pour une famille de 6 personnes, 6000 DA par mois. Le prix de la limonade est d'environ 100 DA, ce qui donne 3000 DA par mois qui s'ajoutent aux 6000 DA des sucres vides. Le besoin de l'individu, durant le mois de jeûne ou en dehors du mois de Ramadhan, est d'un gramme de protéines par kilo de son poids ; la moitié sont des protéines animales (viande, ½ufs et fromage) et l'autre moitié sont des protéines végétales. Alors qu'au mois de Ramadhan, on trouve de la viande dans pratiquement tous les plats (chorba, bourek, plat de résistance et même dans la salade) et le dessert est généralement un produit laitier. Vu le prix des viandes, un repas équilibré coûte beaucoup moins par rapport aux repas que consomment les Algériens durant le mois de Ramadhan.   - Quel repas peut aider les personnes âgées à faire face à la déshydratation ?   Le repas conseillé pour les personnes âgées est la soupe de légumes, qui est plus riche en minéraux. Il est conseillé de laver les légumes et ensuite les couper, et non pas le contraire. Les soupes peuvent éviter la déshydratation aux personnes âgées et les nourrir en sels minéraux. Ces dernières n'ont pas généralement la sensation de soif. Les féculents (pomme de terre et pâtes) sont également conseillés. Il y a aussi les viandes qu'il faut limiter à un gramme par kilo de poids et par jour. Il faut opter pour les viandes maigres et hachées. Comme je leur conseille tous les fruits existant, surtout ceux riches en vitamine C.   - Quel est le régime alimentaire adéquat pour faire face à la canicule ?   La meilleure boisson durant le Ramadhan est l'eau. Les jus et les limonades sont riches en sucre ; ce dernier peut déshydrater le corps. La meilleure méthode est de boire un verre d'eau à chaque demi-heure, et ce, à partir d'une heure et demie après le f'tour et à une demi-heure avant le s'hor. Il faut manger également des fruits et des légumes qui constituent une réserve d'eau. Et il faut limiter le thé. 

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien