mis à jour le

La source de WikiLeaks reconnue coupable

Le soldat américain Bradley Manning accusé d’avoir livré des informations secrètes au site WikiLeaks, a été reconnu, mardi 30 juillet ,coupable d’espionnage, rapporte la chaîne Fox News se référant à des sources à la cour martiale.
Au total, le soldat de 25 ans a été jugé coupable de 15 des 21 charges, mais non coupable de « collusion avec ennemi », la charge aurait pu lui coûter la réclusion à perpétuité sans possibilité de remise de peine. Toutefois, la peine qu’encourt Manning reste lourde, au moins 130 ans de prison pour espionnage.
Pendant le procès, Manning, ancien analyste du renseignement américain en Irak, a reconnu avoir transmis quelque 700.000 documents diplomatiques et militaires au site WikiLeaks de novembre 2009 à son arrestation en mai 2010. En particulier, ses efforts ont permis de rendre publique la vidéo d’un hélicoptère Apache tirant sur un groupe de civils à Bagdad. Bradley Manning a cependant plaidé non coupable au chef d’accusation lui reprochant d’avoir aidé le réseau terroriste Al-Qaïda en toute connaissance de cause.
Le procès de Bradley Manning se déroule à la base militaire de Fort Meade (Maryland), au nord de Washington, depuis juin dernier.
Manning est la personnalité la plus connue de WikiLeaks après Julian Assange. Il est le seul des informateurs importants du site qui a pu être appréhendé par les autorités américaines.

WikiLeaks avait publié ,en juin 2011 , des correspondances confidentielles de l’Ambassadeur américain à Tunis au temps de Ben Ali . L’ambassadeur parlait des déboires de l’épouse  du président et pronostiquait la prochaine chute du régime . Ce qui a été fait le 14 janvier 2011

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Wikileaks

Reuters

Le serveur de WikiLeaks vendu sur internet

Le serveur de WikiLeaks vendu sur internet

Adam Sfali - Lemag

Bradley Manning, le soldat ‘fuiteur’ de Wikileaks veut devenir une femme

Bradley Manning, le soldat ‘fuiteur’ de Wikileaks veut devenir une femme

Adam Sfali - Lemag

Bradley Manning, le soldat ‘fuiteur’ de Wikileaks veut devenir une femme

Bradley Manning, le soldat ‘fuiteur’ de Wikileaks veut devenir une femme