mis à jour le

Election présidentielle au Mali : 28 juillet un jour historique pour les maliens

Après plus d'une année de transition, les maliens ont répondu massivement ce dimanche 28 juillet 2013, sur toute l'étendue du territoire malien,  à l'appel qui est de s'acquitter de  leur droit  de citoyens pour élire leur président démocratiquement.

 

 

Le dépouillement des bulletins de vote du scrutin présidentiel du dimanche 28 juillet se poursuit au Mali.
REUTERS

Jamais dans l'histoire du Mali, il n'avait connu une telle motivation de la part des citoyens pour un  vote digne de ce nom. Une forte mobilisation était remarquée dans tous les centres de vote à travers le pays, afin de départager les 27 candidats. Le coup d'envoi du déroulement du vote était fixé à 08h00 sur toute l'étendue du territoire du Mali.

 

 

Ce dimanche, les centres de vote étaient noirs d'électeurs venus pour accomplir leur devoir de vote dans tous les centres du district de Bamako. « C'est ma première fois de voir un tel engouement de la part des maliens pour élire un président sans incident ni corruption. Je suis vraiment honorée,  que ceci soit une sortie définitive de cette crise » a martelé  Aissata Touré, une électrice âgée.

 

 

Selon Abdoul Karim Ouattara, délégué du  parti RPM au centre de vote de l'école fondamentale Mamadou Konaté«  le vote s'est déroulé très bien. On est venu depuis 7heures du matin et on a trouvé les électeurs qui étaient impatients d'accomplir leur devoir. Dieu merci on n'a pas eu beaucoup  de problèmes, à part que certaines personnes sont venues en ne sachant pas leur bureau de vote ».

 

 

Fanta Bakayoko, délégué de CENI  bureau 07 à l'école Mamadou Konaté a affirmé que le démarrage du vote a  commencé  à 08h00 et que la population a répondu massivement à l'appel. Tout s'est bien passé dans les normes. Aucun incident n'a été enregistré à leur niveau.

 

 

Moussa Sidibé, électeur, est très satisfait d'accomplir son droit de citoyenneté « pour la sortie définitive de cette crise politico sécuritaire, je suis très comblé d'accomplir mon devoir de patriotisme et d'élire un président démocratique. Enfin je demanderai à tout un chacun d'accepter les résultats, pour que nous tournions cette triste page».

 

 

Mais malheureusement, le constat n'était pas le même à l'école fondamentale aérienne  Base A. Au lieu de 8h, les bureaux de vote ont été ouverts à 9h12mn faute de certains matériels. Selon Sidi Mohamed Touré, délégué de la CENI, «  nous, on est là depuis 6h et les bureaux de votes ne sont pas ouverts,  parce qu'il n'avait pas de papier qui identifiait si telle personne est assesseur ou délégué.»

 Habibatou COULIBALY

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

élection

AFP

Présidentielle en Gambie: le président Jammeh appelle

Présidentielle en Gambie: le président Jammeh appelle

AFP

Gambie: aucun espoir d'une élection libre et honnête

Gambie: aucun espoir d'une élection libre et honnête

AFP

Election en Gambie: l'opposition choisit un candidat unique

Election en Gambie: l'opposition choisit un candidat unique

présidentielle

AFP

Présidentielle en Gambie: le pouvoir de Yahya Jammeh face aux urnes

Présidentielle en Gambie: le pouvoir de Yahya Jammeh face aux urnes

AFP

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

AFP

Haïti: deux partis revendiquent la victoire

Haïti: deux partis revendiquent la victoire

Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

Le Mali évoque des soldats "disparus" depuis une attaque jihadiste

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'

L'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'