mis à jour le

Ministère de la Jeunesse : Le chèque de la mauvaise organisation au FASI

L'Administration publique burkinabè peine encore et toujours à faire sa mue : Improvisations, tâtonnements, mauvaise organisation sont toujours présents au quotidien. La preuve en a été donnée ce 30 juillet 2013 au Palais de la culture Jean-Pierre Guingané à Ouagadougou. Le porteur du bonnet d'âne : le Fonds d'appui au secteur informel, FASI !

La ponctualité est la vertu des dieux, a-t-on coutume de dire ! Ce n'est pourtant pas le cas au ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l'Emploi, plus précisément au FASI. A ce niveau, les dieux de la ponctualité ont l'air d'avoir fait leurs valises pour d'autres cieux.

De fait, pour une cérémonie qui devait débuter à 8H30 ce 30 juillet 2013, c'est finalement longtemps après 10 heures que les organisateurs se décident enfin à libérer les participants qui ont eu la (grande) patience d'attendre. Des excuses, point il n'y en aura pour le public !

Qui est responsable de cette situation ? Sans le dire ouvertement, certains organisateurs laissent entendre que ce serait le ministre en personne ; ce dernier, pourtant en mission avec l'ensemble du gouvernement à Abidjan en Côte d'Ivoire, a, selon toute vraisemblance, manifesté son intention, dit-on, d'assister à la cérémonie dès son retour de voyage, prévu pour la veille au soir.

Problème, c'est qu'il n'est pas rentré comme prévu. Autre souci, c'est l'absence de coordination évidente entre la direction de la communication et la direction du FASI. En coulisse certains laissent entendre que cette situation serait la résultante d'une volonté d'accaparement... Bref, ça sentait la pagaille. Et le ministère de la Jeunesse devrait mieux s'y prendre la prochaine fois. Il y va de sa crédibilité. La discipline, le civisme et la bonne organisation exigés aux promoteurs de projets FASI ou autres, devraient commencer par les responsables eux-mêmes.

Juvénal Somé

Lefaso.net

jeunesse

AFP

Cameroun: une fête de la Jeunesse marquée par des violences en régions anglophones

Cameroun: une fête de la Jeunesse marquée par des violences en régions anglophones

AFP

"Mali Twist": la jeunesse de Bamako dans l'oeil de Malick Sidibé

"Mali Twist": la jeunesse de Bamako dans l'oeil de Malick Sidibé

Développement

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique