mis à jour le

On vous le dit

L'EHS de Ben Aknoun en panne   L'hôpital de Ben Aknoun, spécialisé dans l'orthopédie, est pratiquement à l'arrêt pour cause de manque de films pour faire des radios. En effet, depuis quelques jours, les patients sont priés de revenir, ou tout simplement d'aller vers d'autres structures hospitalières. Même le service des urgences ne pouvait prendre en charge les malades qui affluaient en grand nombre. Il faut signaler que plusieurs instruments de radiologie acquis tout récemment, ainsi que le scanner ne sont pas fonctionnels pour cause, justement de ce manque de films. Selon des indiscrétions, ce manque n'est pas dû à une pénurie du produit sur le marché mais tout simplement à une bureaucratie administrative qui pénalise les malades. Visite énigmatique du PDG de Sonatrach à l'UGTA   Le PDG du Groupe Sonatrach, Abdelhamid Zergine, a été reçu, dernièrement, sur sa demande, par le secrétaire général de l'UGTA. Une visite qui a suscité moult interrogations et qui ne cesse de faire du remous parmi les travailleurs dudit groupe qui ignorent les raisons qui ont incité leur PDG à aller voir le secrétaire général de l'UGTA. De plus, le PDG de Sonatrach n'a associé aucun de ses proches collaborateurs à cette visite, ce qui fait que rien n'a filtré sur la teneur de la discussion qu'il a eue avec  Abdelmadjid Sidi-Saïd. C'est une première dans les annales de l'histoire de Sonatrach. Cela augure-t-il  d'une nouvelle ère où les PDG ont une plateforme de revendications à faire valoir ?     Une lauréate du bac lésée !   Hadj Hacene Khadidja est une excellente élève de Blida qui a été classée parmi les meilleurs lauréats au baccalauréat 2013, et ce avec une moyenne de 17,74. Malheureusement elle vient d'avoir affaire, pour la première fois de sa vie, au goût amer de l'échec à cause d'une grave bêtise commise par l'Office national des examens et concours (ONEC). Sélectionnée pour un voyage en Turquie en guise de récompense, elle a été finalement privée de ce cadeau symbolique, car cet office a trouvé le prétexte que la lauréate était injoignable par téléphone quelques jours avant le départ ! «C'est vraiment impardonnable comme excuse. Les responsables de cet office pouvaient pourtant nous contacter à travers un télégramme ou via la direction locale de l'éducation nationale. Ma fille est choquée par cette attitude», déclare la mère de la jeune lauréate, laquelle exige une enquête pour faire la lumière sur cet «écartement injuste».  Les autres lauréats sectionnés ont pris l'avion vendredi dernier.   Plusieurs élèves atteints de scoliose   Quelque 362 cas de scoliose ont été relevés dans la wilaya d'Oran chez des élèves âgés de 10 à 14 ans durant cette année scolaire. Les unités de dépistage et de suivi de la santé scolaire (UDS) ont enregistré une hausse sensible des cas de scoliose. Un taux de 53% de ces cas est relevé chez les garçons dont 63% au cycle moyen. Les UDS ont pris en charge des cas de scoliose par un traitement préventif, comme l'utilisation de la ceinture dorsale pour alléger les douleurs et la déformation du dos, et en prodiguant des conseils aux parents pour éviter à l'élève tout ce qui peut affecter sa santé en général.     Le tramway fait peur le soir   Ce qui s'est passé dernièrement sur le tronçon  du tramway Pins Maritimes-Les Bananiers a fait réfléchir plusieurs familles quant à l'utilisation de ce moyen de transport durant la soirée. Même si les services de sécurité veillent au bon grain, surtout depuis cette malheureuse parenthèse, les familles surtout hésitent depuis à emprunter ce moyen de transport qui a été adopté par un grand nombre d'usagers. Il faut dire que plusieurs incidents de même type ont été enregistrés, que ce soit à Alger, Oran ou Constantine. Il faut rappeler que samedi dernier le tramway a été attaqué aux Bananiers par une horde de jeunes sauvages qui se sont pris aux familles. N'était l'intervention des services de sécurité, la situation aurait pu être dramatique.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien