mis à jour le

Catherine Ashton autorisée à rencontrer Morsi

La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, en visite au Caire, s’est déplacée dans la nuit de mardi pour s’entretenir avec le président islamiste déchu Mohamed Morsi, gardé au secret par l’armée, rapportent des médias européens.
« Mme Ashton est partie le voir là où il est gardé », a fait savoir une source au sein du gouvernement égyptien.
Depuis lundi 29 juillet Catherine Ashton se trouve dans la capitale égyptienne où elle mène des négociations avec les autorités de transition. Auparavant, les Etats-Unis ont exhorté les nouvelles autorités égyptiennes à lui permettre de rencontrer le président islamiste destitué début juillet suite aux énormes manifestations qui avaient appelé à sa chute.
Mohamed Morsi ,issu de la confrérie des Frères musulmans a été placé le 26 juillet en résidence surveillée pour une durée de 15 jours. Le parquet général du pays examine plusieurs plaintes de particuliers contre Mohamed Morsi pour « espionnage », « incitation au meurtre de manifestants » et « mauvaise gestion économique ».
La dernière visite au Caire de Mme Ashton remonte au 17 juillet. Elle avait alors déploré de ne pas avoir pu rencontrer Morsi et avait réclamé sa libération.

Arrestation de deux chefs islamistes

La police égyptienne a arrêté lundi deux leaders d’un parti islamiste affilié au président déchu Mohamed Morsi, d’après une source sécuritaire.

Le leader du parti Wasat Aboul-Ela Madi et son adjoint Essam Sultan, tous deux recherchés par la justice, ont été appréhendés dans un appartement dans le quartier de Moqattam au Caire avant d’être transférés à la prison de Tora au Caire, où l’ancien président Hosni Moubarak, ses deux fils et certains de ses hommes sont incarcérés, a révélé la source à l’agence officielle MENA.

La police a également découvert une grosse somme d’argent liquide en dollars américains et en euros, d’après MENA.

Le parti Wasat est un parti islamiste se réclamant modéré et un ardent défenseur des Frères musulmans.

Les pro-Morsi se mobilisent

Les partisans de Mohammed Morsi ont appelé à organiser mardi 30 juillet une « maliounia » ( marche d’un million ) de manifestants afin de revendiquer auprès des nouvelles autorités le retour au pouvoir du président égyptien déchu, annoncent lundi les médias locaux.

« Nous appelons (…) à une marche d’un million sous le slogan « les martyrs du coup d’Etat », a annoncé  dans un communiqué une coalition de groupes islamistes favorables au président déchu.

Dans la nuit de dimanche à lundi, plusieurs milliers de partisans de Morsi sont descendus dans la rue pour effectuer une marche de protestation  près du ministère égyptien de la Défense. Les protestataires ont entamé leur marche près de la mosquée Rabaa al-Adawiya, où des heurts avec la police avaient fait samedi plusieurs dizaines de morts. Le bilan de cette marche n’est pas connu pour le moment.

Le pays est dans l’impasse politique, alors que le pouvoir a adressé une série de mises en garde aux partisans de Morsi, qui se refusent à toute concession, faisant redouter une nouvelle confrontation meurtrière.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Morsi

AFP

Egypte: la justice annule une peine de prison

Egypte: la justice annule une peine de prison

AFP

Egypte: la Cour de cassation annule la peine de mort pour Morsi

Egypte: la Cour de cassation annule la peine de mort pour Morsi

AFP

Egypte: Morsi écope de 20 ans de prison, premier verdict définitif

Egypte: Morsi écope de 20 ans de prison, premier verdict définitif