mis à jour le

Le Tartour préside le conseil supérieur de la sécurité …Résultat 9 soldats égorgés

Le Conseil supérieur de sécurité, réuni lundi 29 juillet , sous la présidence du Tartour provisoire de la République , Moncef Al-Marzougui, a décidé la création de zones militaires interdites dans les zones frontalières pour enrayer le phénomème de l’introduction en contrebande de marchandises et de produits prohibés sur le sol tunisien et prêter main forte aux efforts de la douane en la matière.
Au cours de cette réunion, tenue au Palais de Carthage et consacrée à l’examen de la situation sécuritaire dans le pays, l’accent a été mis en particulier sur « la nécessité de mettre les bouchées doubles pour identifier les éléments impliqués dans les affaires des crapuleux assassinats du dirigeant du Front populaire Chokri Belaïd et du coordinateur du Courant populaire Mohamed Brahmi et d’établir les circonstances » ayant entouré les deux assassinats.
Les membres du conseil ont, d’après un communiqué du département de l’information du Tartour, mis en exergue « le rôle des organes sécuritaires en matière de protection des citoyens à manifester pacifiquement, tout en faisant face à toutes les formes d’atteinte à la sécurité et à l’intégrité des Tunisiens ou celles dirigées contre les biens publics et privés ».
Ils ont également appelé à « parfaire la coordination entre les divers ministères et organes sécuritaires et militaires afin de redoubler d’effort pour ce qui est de combattre et de prévenir le crime organisé, ainsi que de faire face aux activités de contrebande de marchandises et de produits prohibés ».
Les membres du conseil ont en outre recommandé de développer le plan de communication des autorités sécuritaires et militaires de manière à lui conférer davantage d’efficacité et à faire en sorte que ce plan concoure à circonscrire les rumeurs et à éclairer l’opinion publique sur le cours des évènements, loin de toutes les formes d’amplification et de désinformation.
Ont pris part à cette réunion notamment le chef du gouvernement provisoire Ali Larayedh, le président de l’Assemblée nationale constituante Mustapha Ben Jaafar, de même que la haute hiérarchie sécuritaire et militaire, et les ministres de l’Intérieur, de la Défense, des Affaires étrangères, de la Justice et des Finances et le directeur général de la douane.
Résultat immédiat
Résultat de ce conseil présidé par le Tartour de la République Moncef Al-Marzougui  , neuf  jeunes soldats sauvagement égorgés à Jbel Châabi ( Kasserine ) et quatre autres gravement bléssés . Les Khouanjias ( islamistes ) enfants de R.Ghannouchi et alliés du Tartour opèrent .

sécurité

AFP

Le Niger élabore une politique de sécurité et lutte anti-terrorisme

Le Niger élabore une politique de sécurité et lutte anti-terrorisme

AFP

Sinaï: Sissi exige un retour

Sinaï: Sissi exige un retour

AFP

Egypte: 11 "terroristes" tués dans un raid des forces de sécurité

Egypte: 11 "terroristes" tués dans un raid des forces de sécurité

soldats

AFP

Nigeria: six soldats tués dans des embuscades tendues par Boko Haram

Nigeria: six soldats tués dans des embuscades tendues par Boko Haram

AFP

Nigeria: 3 soldats tués dans l'attaque de Boko Haram contre une ville

Nigeria: 3 soldats tués dans l'attaque de Boko Haram contre une ville

AFP

Centrafrique: une sépulture

Centrafrique: une sépulture