mis à jour le

Bureau de vote à Tombouctou, Mali, 28 juillet 2013 / REUTERS
Bureau de vote à Tombouctou, Mali, 28 juillet 2013 / REUTERS

Emballement médiatique sur les résultats de la présidentielle malienne

Il n'y a aucun résultat officiel, mais la rumeur s'emballe autour des favoris Ibrahim Boubacar Keita et Soumaïla Cissé.

Les résultats officiels du scrutin malien du 28 juillet 2013 ne sont pas encore connus puisque la CENI (Commission électorale nationale indépendante) dispose de cinq jours après le vote pour communiquer les scores des candidats.

En attendant une confirmation officielle, les médias maliens, la presse internationale et les candidats eux-mêmes s’emballent autour de prévisions officieuses. Lundi 29 juillet, les radios locales donnent une très nette avance à l’ex-Premier ministre, Ibrahim Boubacar Keita, et affirment même qu’il pourrait l’emporter dès le premier tour.

Ses partisans se pressent autour du quartier général du Rassemblement pour le Mali (RPM). La population malienne vit dans l’attente d’une confirmation, dans le calme mais à l’écoute des informations toute la journée.

Mardi 30 juillet, la tendance est toute autre, selon Soumaïla Cissé, l’autre favori du scrutin. Un second tour est «incontestable et inévitable», déclare l’ancien ministre des finances lors d’une conférence de presse commune avec trois autres candidats. Il maintient que c’est lui qui est arrivé en tête mais sans donner les chiffres dont il dit disposer.

En l’absence de résultats officiels, la scène politique malienne reste divisée sur la tenue d’un second tour. Mais tous les candidats ont réitéré leur volonté de se conformer aux résultats issus des urnes.

Des résultats officiels mais provisoires pourraient être communiqués dans la soirée du 30 juillet par le ministère de l’Administration territoriale de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire. D’ici là, l’incertitude règne encore au Mali.

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

élection présidentielle Mali

Négociations

Mali: un accord conclu au forceps

Mali: un accord conclu au forceps

Obstination

Qui peut vraiment penser que le Mali est prêt pour des élections?

Qui peut vraiment penser que le Mali est prêt pour des élections?

crise malienne

Mali

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Et si, finalement, c'est ATT qui avait raison?

Fiasco

Y a-t-il un plan B au Mali?

Y a-t-il un plan B au Mali?

remake?

Le Mali et le spectre de l'enfer de 2012

Le Mali et le spectre de l'enfer de 2012

IBK

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Mali

Kidal aux mains des rebelles

Kidal aux mains des rebelles

imbroglio

Les violences de Kidal montrent que rien n'est réglé au Mali

Les violences de Kidal montrent que rien n'est réglé au Mali