mis à jour le

Présidentielle malienne: Tendance favorable à Soumaïla Cissé

La communauté malienne vivant au Burkina Faso a pris part au premier tour du scrutin présidentiel du 28 juillet 2013. A Ouagadougou, les élections se sont déroulées dans le calme et la discipline. Le corps électoral des Maliens résidant au pays des Hommes intègres est significatif. 8 293 inscrits repartis dans 25 bureaux de vote sur l'ensemble du territoire burkinabè.

A Ouagadougou, 2123 électeurs étaient attendus dans neuf bureaux de vote. En dehors du site de l'ambassade où il y avait de l'affluence, les autres centres étaient peu fréquentés.

« A peu près dix personnes ont voté », a indiqué Adjaratou Gadiaga, présidente du bureau de vote, sis à l'Ecole primaire publique (EPP) de Kolog-koom, à Tampouy, aux environs de 10 heures et demie. A l'école communale de Ouidi, à la Maison des jeunes de Larlé et à l'EPP de Dassasgho, il n'y avait pas, à notre passage, une relative mobilisation. N'empêche que les délégués des formations politiques et les électeurs croyaient dur comme fer aux chances de leur candidat. Pour Souleymane Ouédraogo, Soumaïla Cissé de l'Union pour la république et la démocratie (URD) va remporter ces élections.

Il a expliqué que c'est le seul à même de résoudre les problèmes du Nord, de la jeunesse et des femmes. « Il a le monde dans sa poche et c'est le Alassane Ouattara du Mali », a-t-il soutenu. Karamoko Ousmane Sissoko, délégué de l'Alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA) au bureau de vote de la représentation diplomatique, lui, mise plutôt sur son cheval. A son avis, son candidat, Dramane Dembélé est jeune et « tout le monde préfère travailler avec la jeunesse ». Il a pris l'exemple du président américain, Barack Obama, pour illustrer son propos.

 

Des électeurs irrités par moments

Insuffisant pour briser les ambitions de Sériba Sidibé, représentant d'un autre poids lourd en course, Ibrahim Boubakar Keita (IBK) du Rassemblement pour le Mali (RPM), présent au bureau de vote de la Maison des jeunes de Larlé. Il a déclaré qu'IBK va remporter les élections dès le premier tour, car ce dernier a déjà fait ses preuves alors qu'il était Premier ministre. La présidente de la Commission électorale d'ambassade, Sira Touré/Traoré, a avancé que les élections se sont déroulées, dans l'ensemble, dans l'ordre et la discipline. Selon elle, les bureaux de vote ont été ouverts à temps, en présence des assesseurs, des représentants de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et de représentants de partis politiques.

Cependant, elle a relevé une difficulté qui a parfois irrité des électeurs : « Les corrections des listes électorales n'ont pas été prises en compte à temps pour que les gens puissent voter où ils le souhaitent ». L'ambassadeur de la République du Mali, Mamadou Traoré, qui a reconnu l'existence de quelques problèmes, a expliqué qu'il y a des électeurs loin de leur lien de résidence qui devaient voter. Sont de ceux-là, Mahamane Haïdara, qui a confié qu'il a quitté Dori pour rallier la capitale politique.

Remonté, il a fait savoir qu'il a fait la ronde de plusieurs bureaux de vote avant de parvenir à accomplir son devoir citoyen au quatrième site, à l'Ecole primaire publique de Ouidi. Là, une dizaine de femmes, rencontrées autour de 9h45 mn, parcouraient vainement la liste électorale. Leur déception était perceptible, car leurs noms ne figuraient pas sur la liste. Après quelques échanges avec les maîtres de séance, ces femmes ont décidé de mettre le cap sur d'autres sites. Pour éviter de faire la ronde des sites, la présidente de la CENI locale a signifié qu'un système de SMS a été institué pour permettre aux électeurs d'identifier leurs centres de vote.

A la question de savoir si les intéressés reçoivent des réponses immédiatement, Sira Touré/Traoré a répondu qu'en principe, c'est le cas. Si le délégué de l'ADEMA, Karamoko Ousmane Sissoko, s'appuie sur des témoignages pour confirmer ce procédé, Mahamane Haïdara lui, s'est fondé sur son expérience personnelle pour nier l'efficacité du système. « C'est faux. On m'a donné le système SMS, j'ai tenté plus de 20 fois avec mes trois numéros de portable et je n'ai pas reçu de réponse », a-t-il martelé. Ceci étant, l'ambassadeur Traoré a laissé entendre qu'on peut également consulter les données sur le site Internet et avoir satisfaction. A propos, les électeurs attendent beaucoup du futur locataire de Koulouba.

Madina Younga Coulibaly espère qu'il va « avoir pitié des Maliens et prendre soin de toutes les composantes de la société et les enfants, en particulier ». Youssouf Maïga, lui, voudrait que le chef d'Etat élu s'attaque aux problèmes de l'emploi des jeunes, de la réforme de l'armée, de la lutte contre la corruption, sans oublier les questions relatives à l'éducation et à la santé. Et Sériba Sidibé pense à la résolution du conflit avec les rebelles touarègs. Au moment où nous bouclions, nous apprenions de source digne d'intérêt que la tendance d'ensemble à Ouagadougou était favorable au candidat Soumaïla Cissé.

 

Dans le bureau de vote n°1 de l'Ambassade du Mali, par exemple, le candidat de l'URD aurait obtenu 121 voix contre 45 pour son poursuivant direct, le candidat du RPM, Ibrahim Boubakar Keita.

 

Adama BAYALA

[email protected]

Source: Sidwaya

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidentielle

AFP

Présidentielle en Gambie: avance réduite pour le vainqueur Barrow

Présidentielle en Gambie: avance réduite pour le vainqueur Barrow

AFP

Ghana: dernière ligne droite avant la présidentielle

Ghana: dernière ligne droite avant la présidentielle

AFP

Ghana: les rastas prêchent pour la paix avant la présidentielle

Ghana: les rastas prêchent pour la paix avant la présidentielle

tendance

AFP

Nigeria: la cuisine gastronomique, nouvelle tendance

Nigeria: la cuisine gastronomique, nouvelle tendance

Tendances

Belles au naturel

Belles au naturel

group promo consulting

TENDANCE MATCHES NOCTURNES AU CENTRE DAKAR SACRE C

TENDANCE MATCHES NOCTURNES AU CENTRE DAKAR SACRE C