mis à jour le

Afrique du Sud : les trafiquants d'êtres humains seront sévèrement punis

Une nouvelle loi signée lundi par le président Jacob Zuma stipule que les trafiquants d'êtres humains reconnus coupables pourront encourir une peine de prison à perpétuité ou une amende d'un maximum de 100 millions de rands (environs 10 millions de dollars), ou encore les deux, rapporte la presse locale. « La promulgation de cette loi sera significative », a déclaré le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj. L'Afrique du Sud reste l'un des plus grands pays de transit ou de destination pour les trafics d'êtres humains.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Afrique

AFP

Mondial

Mondial

AFP

Afrique australe: l'ONU craint que l'invasion de chenilles s'étende

Afrique australe: l'ONU craint que l'invasion de chenilles s'étende

AFP

En Afrique du Sud, la guerre contre des chenilles venues d'Amérique

En Afrique du Sud, la guerre contre des chenilles venues d'Amérique