mis à jour le

Pénurie dans une station service, 2013 / REUTERS
Pénurie dans une station service, 2013 / REUTERS

Saison sèche pour les dealers de carburant en Algérie

Les autorités ont décidé de réagir face à un phénomène qui prend de l'ampleur

La période estivale va de pair avec une forte hausse de la consommation d'essence. A cette occasion, le bras de fer entre les trafiquants de carburants et le gouvernement algérien, qui parle même de «gangrène pour l’économie nationale» se renforce. C'est ce que rapporte le site Magharebia.

Le prix de l’essence en Algérie compte parmi les plus bas au monde, à 23 dinars le litre (0,22 euro). Le pays est une cible de choix pour les trafiquants, qui revendent le carburant près de 5 fois plus cher dans les Etats frontaliers.

Près de 25% de l’essence algérienne finit au Maroc, en Tunisie ou en Libye. Sur les cinq premiers mois de l’année 2013, près d’1,63 million de litres de carburant de contrebande en provenance d’Algérie ont été saisis au Maroc, d’après le ministre des Finances marocain.

Selon Magharebia, les wilayas frontalières sont particulièrement touchées par ce phénomène. En 2012, la province de Tlemcen a vu s’envoler 80% de sa production d’essence vers l’étranger, soit 265 millions de litres, d’une valeur de 4 milliards de dinars (environ 38 millions d’euros).

Ce trafic engendre d’énormes pertes financières pour l’Algérie, d’après le gouvernement, qui dénonce «un problème tant sécuritaire qu’économique». Depuis 2005, la loi algérienne prévoit des peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 5 ans et de lourdes amendes pour les trafiquants d’essence, mais cela n’a pas empêché le phénomène de se développer.

Mesures drastiques

Les walis des différentes provinces prennent donc des mesures pour enrayer l'expansion de ce fléau, mais elles ne sont pas du goût de tous les citoyens. Magharebia précise que dans les wilayas de Tlemcen et d’El Oued, le carburant est rationné avant d’arriver aux stations d’essence. Dans celle d’El Tarf, depuis le 27 juin 2013, le wali a ordonné aux propriétaires de stations-service de consigner les noms des clients, les modèles de véhicules, les numéros d'immatriculation et le total des achats d'essence.

Mais les propriétaires de stations estiment que ce travail relève des services de sécurité et protestent contre les sanctions à leur encontre. A El Oued, les conducteurs se sont mis en grève pour contester le rationnement «discriminatoire» du carburant. Les citoyens demandent plutôt un renforcement des postes de contrôle le long des frontières.

En réaction à ce rationnement, les «hallabas» (contrebandiers) se dirigent vers les wilayas limitrophes, comme Sidi Bel-Abbès ou Oran, explique Magharebia. La crise s’étend désormais aux régions centrales du pays. Même à Alger, certaines stations-service ont fait état d’une pénurie d’essence. L’Algérie devra mieux gérer son pétrole et prendre des mesures draconiennes pour contrer ce phénomène, conclut l’article.

Lu sur Magharebia

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales  Surprise, les mosquées marocaines s'engagent contre le changement climatique 

trafic

AFP

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

AFP

Kenya: libération conditionnelle d'un Britannique accusé de trafic de cocaïne

Kenya: libération conditionnelle d'un Britannique accusé de trafic de cocaïne

AFP

Kenya: un "baron" du trafic d'ivoire condamné

Kenya: un "baron" du trafic d'ivoire condamné

essence

La rédaction

Lutte contre le trafic de carburant : Le niveau d’approvisionnement en essence revu

Lutte contre le trafic de carburant : Le niveau d’approvisionnement en essence revu

La rédaction

Revue de presse. Essence “polluée”

Revue de presse. Essence “polluée”

carburant

AFP

Nigeria: appel

Nigeria: appel

AFP

Nigeria: des kilomètres de queue pour faire le plein  dans un pays

Nigeria: des kilomètres de queue pour faire le plein dans un pays

AFP

Des plages des Canaries souillées par le carburant d'un navire russe

Des plages des Canaries souillées par le carburant d'un navire russe