mis à jour le

Observation de l’élection : BONNE APPRECIATION DE LA CEDEAO A BAMAKO

Le  chef de la mission d'observation électorale de la CEDEAO pour l'élection présidentielle, l'ancien président ghanéen, John Agyekum Kufuor, s'est rendu dimanche dans plus d'une trentaine de bureaux de vote  à Bamako. Il s'agit notamment des bureaux de Hamdallaye marché, du groupe scolaire Aminata Diop, de la mairie centrale du District de Bamako, du lycée Sacré-c½ur ACI, de Magnambougou ECOMA et de Banankabougou.

Accompagné du président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, du représentant spécial de celui-ci au Mali, Aboudou Cheaka Touré, de la Commissaire chargée des affaires politiques, de la Paix et de la sécurité de la Commission de la CEDEAO, Mme Salamatu Hussaini Suleiman, et du directeur des affaires politiques de cette Commission, le Dr Abdel Fatau-Musah, John Kufuor est allé vérifier le déroulement du scrutin présidentiel.

Le  chef de la mission d'observation électorale de la CEDEAO et sa délégation ont ainsi assisté au démarrage des opérations de vote dans le  centre dit « Hamdallaye marché ». Dans l'ensemble des bureaux de vote visités, l'ancien président ghanéen et sa suite ont apprécié la forte affluence des électeurs désireux d'accomplir leur devoir civique, le calme qui a prévalu au déroulement des opérations électorales, la présence effective aussi bien des forces de l'ordre, des superviseurs de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) que des représentants des candidats.

Ils ont toutefois déploré certaines insuffisances, notamment le démarrage tardif par endroits des opérations de vote en raison du manque de matériel électoral ainsi que l'absence de présidents et membres dans certains bureaux. « C'est vrai qu'il y a quelques problèmes, quelques difficultés, mais dans l'ensemble tout se passe bien », a souligné John Agyekum Kufuor.

Pour sa part, le président de la Commission de la CEDEAO a remercié et félicité tous les acteurs politiques, ceux de la société civile, le gouvernement de Transition et l'ensemble des institutions maliennes pour leurs efforts en vue de la tenue de ce scrutin. Kadré Désiré Ouédraogo a rappelé que la CEDEAO, en vertu du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance qui stipule qu'elle assiste ses Etats membres dans l'organisation des élections, a déployé une mission d'observation électorale forte de 250 observateurs pour superviser cette élection présidentielle.

Ces observateurs, a-t-il  précisé, ont été déployés dans les 8 régions administratives du pays (Tombouctou, Gao, Sikasso, Koulikoro, Ségou, Kayes, Kidal et Mopti) ainsi que dans le District de Bamako, avec pour but essentiel d'observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et de se prononcer sur son déroulement.

(Source : Mission d'observation de la CEDEAO)

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Cédéao

AFP

Le Maroc demande officiellement

Le Maroc demande officiellement

AFP

Gambie: le mandat des troupes de la Cédéao prolongé de trois mois

Gambie: le mandat des troupes de la Cédéao prolongé de trois mois

Politique

En Afrique de l'Ouest, bientôt une limite de deux mandats pour les chefs d'Etat?

En Afrique de l'Ouest, bientôt une limite de deux mandats pour les chefs d'Etat?

Bamako

AFP

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

Mali: arrestation de jihadistes ayant planifié un attentat

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

AFP

Sommet Afrique-France

Sommet Afrique-France