mis à jour le

Enquête: La crise de paiement s’amplifie

Points: 
La situation s'est aggravée depuis le début de l'année
Les entreprises du BTP au bord de la rupture
A court terme, la plupart affirment n'entrevoir aucune amélioration

Dans le meilleur des cas, 120 jours, et pour des cas extrêmes, jusqu’à 210 jours, voire au-delà. L’enquête réalisée par L’Economiste confirme les difficultés récurrentes pour se faire payer. Pour la majorité des entreprises interrogées, la situation s’est détériorée depuis le début de l’année.

Légende Image: 

La promulgation de la loi sur la modernisation de l’économie en France a permis de réduire les délais de paiement, mais ces derniers restent encore élevés par rapport à ceux enregistrés par les autres pays de l’UE. Ainsi, en moyenne, 32% des paiements s’effectuent sans retard. Au Maroc, tous les opérateurs sondés par L’Economiste affirment que les retards de paiement dépassent souvent les délais prévus par la loi

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

crise

AFP

Séismes

Séismes

AFP

Burundi: trois ans de crise politique violente

Burundi: trois ans de crise politique violente

AFP

Soudan: large remaniement ministériel sur fond de crise économique

Soudan: large remaniement ministériel sur fond de crise économique

paiement

AFP

Centrafrique: le président annonce le paiement d'arriérés de salaires aux fonctionnaires

Centrafrique: le président annonce le paiement d'arriérés de salaires aux fonctionnaires

AFP

Afrique du Sud: crise autour du paiement des aides sociales

Afrique du Sud: crise autour du paiement des aides sociales

AFP

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires

Mugabe tient l'Occident responsable du non paiement des salaires des fonctionnaires