mis à jour le

Protection de l’enfance<br>Hakkaoui déçoit les ONG

Points: 
Un projet préparé sans les consulter
Elle a le soutien du chef du gouvernement
Elle veut réglementer le bénévolat

Après le programme de la parité, Icram, Bassima Hakkaoui récidive avec un projet de protection de l’enfance. Une approche qui vise à protéger les enfants contre la violence, la négligence et l’exploitation, mais préparé sans la moindre consultation du mouvement associatif. En optant encore une fois pour l’approche unilatérale, la ministre s’est mise à dos les associations les plus actives dans ce secteur. «Le gouvernement fait preuve de négligence avec les ONG.

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

protection

AFP

Tanzanie: résidents chinois et Tanzaniens marchent pour la protection des éléphants

Tanzanie: résidents chinois et Tanzaniens marchent pour la protection des éléphants

AFP

Soudan du Sud: l'ONU manque de troupes pour sa force de protection régionale

Soudan du Sud: l'ONU manque de troupes pour sa force de protection régionale

AFP

Soudan du Sud: les autorités religieuses appuient l'ONU sur la force de protection

Soudan du Sud: les autorités religieuses appuient l'ONU sur la force de protection

ONG

AFP

Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG

Famine au Soudan du Sud: le président promet d'aider l'accès aux ONG

AFP

Mali: une Française dirigeant une ONG d'aide

Mali: une Française dirigeant une ONG d'aide

AFP

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG

Burundi: adoption d'un projet de loi pour contrôler les ONG