mis à jour le

Afrique du Sud : Répression des forces de l'ordre sur le trafic d'êtres humains

LE CAP (Xinhua) - Les trafiquants d'êtres humains reconnus coupables pourront encourir une peine de prison à perpétuité ou une amende d'un maximum de 100 millions de rands ( environ 10 millions de dollars), ou encore les deux, selon une nouvelle loi signée lundi par le président Jacob Zuma.

Afriquinfos

Ses derniers articles: Madagascar/Présidentielle : Alliance du parti vert de Rabeharisoa avec Robinson  Madagascar : Le candidat Hery Rajaonarimampianina chez Rajoelina  Afrique du Sud: 2e corps découvert après l'effondrement d'un centre commercia 

Afrique

AFP

Visite d'Edouard Philippe au Maroc: objectif Afrique

Visite d'Edouard Philippe au Maroc: objectif Afrique

AFP

Mugabe, dernier des "pères de l'indépendance" en Afrique

Mugabe, dernier des "pères de l'indépendance" en Afrique

AFP

Paris et Rabat conjuguent leurs visées économiques en Afrique

Paris et Rabat conjuguent leurs visées économiques en Afrique

répression

AFP

En Egypte, répression accrue contre la communauté homosexuelle

En Egypte, répression accrue contre la communauté homosexuelle

AFP

Tchad: Amnesty dénonce l'accentuation de la répression

Tchad: Amnesty dénonce l'accentuation de la répression

AFP

Tchad: la répression se durcit chez l'allié africain de l'Occident, selon des témoignages

Tchad: la répression se durcit chez l'allié africain de l'Occident, selon des témoignages

trafic

AFP

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

AFP

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes