mis à jour le

Afrique du Sud : Répression des forces de l'ordre sur le trafic d'êtres humains

LE CAP (Xinhua) - Les trafiquants d'êtres humains reconnus coupables pourront encourir une peine de prison à perpétuité ou une amende d'un maximum de 100 millions de rands ( environ 10 millions de dollars), ou encore les deux, selon une nouvelle loi signée lundi par le président Jacob Zuma.

Afriquinfos

Ses derniers articles: Madagascar/Présidentielle : Alliance du parti vert de Rabeharisoa avec Robinson  Madagascar : Le candidat Hery Rajaonarimampianina chez Rajoelina  Afrique du Sud: 2e corps découvert après l'effondrement d'un centre commercia 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

AFP

Afrique du Sud: 20 écoliers tués dans un accident de bus

Afrique du Sud: 20 écoliers tués dans un accident de bus

AFP

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

Afrique du Sud: lancement d'un mouvement contre le président Zuma

répression

AFP

Burundi: les Imbonerakure, outil de répression du régime

Burundi: les Imbonerakure, outil de répression du régime

Droits de l'homme

La Mauritanie combat l'esclavage en arrêtant des militants anti-esclavagisme

La Mauritanie combat l'esclavage en arrêtant des militants anti-esclavagisme

AFP

RD Congo: un mort par balle dans la répression d'une manifestation

RD Congo: un mort par balle dans la répression d'une manifestation

trafic

AFP

Après l'ivoire, la peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

Après l'ivoire, la peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

AFP

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

AFP

Kenya: libération conditionnelle d'un Britannique accusé de trafic de cocaïne

Kenya: libération conditionnelle d'un Britannique accusé de trafic de cocaïne