mis à jour le

Vision Express sur… : Avoir honte de le/la présenter en public…

Mariée depuis huit ans, Lala est aujourd'hui, à 24 ans, mère de trois enfants. Sa première grossesse prise à 16 ans, lui a coûté ses études. Avec un niveau de certificat d'études primaires (CEP) et un statut de ménagère, elle occupe ses journées dans un marché populaire de la place. Lala a l'apparence d'une femme heureuse dans son foyer.

Ce qui est tout le contraire en réalité. Sans pouvoir donner d'explications logiques, son époux ne la présente quasiment pas à ses amis et/ou parents. « Jamais il ne me présente à ses amis. Lorsque nous sommes ensemble et parmi des amis, il m'ignore chaque fois. Ses raisons : parce qu'après trois gestes, il ne me trouve plus très propre », déclare-t-elle. En clair, Monsieur a donc honte de madame. A l'image de cette bonne dame, nombreuses sont ces femmes dont les époux ont honte de s'afficher avec elles en public. Il en est de même pour des femmes qui ne veulent pas qu'on sache que tel homme est leur mari. Si fait que l'on se permet de se demander si l'on a de bonnes raisons d'avoir honte de présenter son époux (son épouse), son copain (sa copine), son conjoint (conjointe) ... , bref, celui ou celle avec qui on a décidé de faire chemin ensemble dans la vie. Celui ou celle avec qui, on veut vivre le restant de ses jours « pour le meilleur et pour le pire ».

Une question aux multiples équations, si embarrassante et qui désarçonne de nombreuses personnes. Bien que souvent compliqués, les rapports sentimentaux et la vie en couple ne peuvent cesser d'exister. L'amour, ce sentiment d'affection et d'attachement profond qu'éprouve une personne pour une autre, reste pour le moins, la meilleure des choses qui puisse arriver dans la vie d'un homme ou d'une femme.

Loin de l'idée du triage, toute personne a ses préférences aussi bien physiologique, morale que stylistique... Force est malheureusement de constater que ces valeurs n'ont plus leur essence pour enclencher le début d'une relation sentimentale durable entre un homme et une femme. Les intérêts matériaux ayant pris les dessus. Ainsi se créent des relations sans fondements dans le seul but de satisfaire un besoin, ou d'avoir un certain prestige ou honneur.

La résultante ne peut alors qu'être des sentiments de déconvenues, au moment des présentations à des amis et/ou parents. « L'exercice » est parfois si pénible que beaucoup d'hommes ou de femmes préfèrent être seuls au lieu d'être accompagnés par celle ou celui qu'on estime aimer, mais qui n'est pas « présentable » pour des raisons précises. La vie à « deux » requiert un soubassement solide. Toute relation fondée sur le mensonge ou, en tous les cas, sur un intérêt peu moral aboutira difficilement. Et l'on aura toujours du mal à présenter son amoureux ou amoureuse...

Bassératou KINDO

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

honte

AFP

Le prix d'Aubameyang: "la honte de l'Afrique" pour Touré et Ayew

Le prix d'Aubameyang: "la honte de l'Afrique" pour Touré et Ayew

La rédaction

Algérie: la candidature de Bouteflika est une honte

Algérie: la candidature de Bouteflika est une honte

lemag - AFP

Kofi Annan : 'Quitter la CPI serait une marque de honte pour l'Afrique'

Kofi Annan : 'Quitter la CPI serait une marque de honte pour l'Afrique'