mis à jour le

Fin d'année scolaire : Des récompenses pour les meilleurs élèves de Tin

Le vendredi 12 Juillet, l'école primaire publique de TIN dans le Kénédougou (village situé entre Orodara et Djigouera avec une population de 1551 personnes) a clos son année scolaire 20012-2013. A cette occasion il a été organisé une cérémonie de remise de prix aux meilleurs élèves de l'Ecole. Le Directeur de l'Ecole de TIN, Monsieur Desiré Francis SANOU, a invité son frère et ami Hermand ZOUNGRANA comme parrain de l'événement.

À 15hoo, l'Inspecteur de la Circonscription d'Education de Base Orodara II, Monsieur KOULIBALY Sié, accompagné de son conseiller pédagogique, Monsieur Pié, a pris place pour présider la cérémonie. Plusieurs allocutions ont ponctué cet après-midi festif à Tin ; du chef de village à l'Inspecteur en passant par le Directeur, l'Association des Parents d'Elèves et le Parrain, tous ont salué cette tribune de l'excellence.

Apres l'allocution du Chef de village, le Directeur a remercié tous ceux qui ont d'une manière ou d'une autre contribué à la réussite de l'événement.

Le parrain quant à lui a félicité les enseignants et les élèves de TIN pour les bons résultats obtenus au CEPE (65.85%).

Les enseignants du primaire exercent un vrai sacerdoce et font preuve d'un esprit d'abnégation. L'exercice de leur profession, souvent dans des conditions difficiles, leur vaut toujours la reconnaissance des populations. C'est grâce à eux que la construction du pays s'amorce et se consolide de génération à génération.

L'Ecole Primaire Publique de TIN a reçu pour l'année 2012-2013 433 élèves dont 214 garçons et 219 filles. Ces dernières ont tenu la dragée haute aux garçons en raflant presque tous les prix. Cette performance a été possible grâce au dévouement de l'Association des Mères Éducatrices. Elles n'ont ménagé aucun effort pour accompagner les filles dans leur cursus scolaire : exemption des filles de certaines corvées qui leur sont habituellement dévolues ( corvée d'eau, vaisselle....). Cet accompagnement ne perd pas de vue bien sûr l'éducation sociale des filles. Une prise de conscience à saluer et à encourager.

Les comités interministériels qui planchent sur la scolarisation de la jeune fille pourraient considérer cette approche pour affiner davantage leur mode d'action.

Le parrain a d'ailleurs souligné que si Madame la Ministre de la Promotion de la Femme et du Genre avait eu certaines de ces informations, peut-être qu'elle serait venue les soutenir.

L'inspecteur de la CEB Orodara II a lui aussi salué les résultats et rendu un vibrant hommage à Désiré Francis SANOU, Directeur de l'Ecole. Il a souhaité que de bonnes volontés soutiennent d'autres écoles primaires afin de permettre d'informer l'opinion sur le travail abattu par les instituteurs dans les contrées les plus reculées.

Les élèves les plus méritants ont reçu des prix d'encouragement composés de cahiers, de règles, de plats et bidons en ouvrage plastique, de T-Shirts et de casquettes. Les trois meilleures filles ont reçu des prix spéciaux.... La joie des élèves et des parents était belle à voir. Une sympathique collation a mis fin à la cérémonie.....

MAKIETI

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes